AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le second souffle du haricot vert, une culture à très fort rendement

Le second souffle du haricot vert, une culture à très fort rendement

La culture du haricot vert souligne l’expertise des agriculteurs marocains sur un marché exigeant.

Le Maroc se distingue par la qualité de sa production agricole, par une amplitude large de fruits et légumes commercialisés à l’export, avec notamment une montée en puissance régulière dans la production et l’exportation du haricot vert.

Sur les dernières années, la production de haricot vert a su pérenniser sa place, avant de s’essouffler quelque peu en 2016, puis de reprendre sa marche en avant dès lors. Eclairage.

Une expansion des superficies cultivées qui porte ses fruits.

L’ambitieuse augmentation de la superficie consacrée à la culture du haricot vert au Maroc se révèle être un investissement fructueux. Depuis la campagne 2015-2016, la superficie a grimpé en flèche, passant d’un peu plus de 4 600 hectares en 2016 à une impressionnante étendue de presque 7 000 hectares en 2022.

Ph : AgriMaroc.ma

Ph : AgriMaroc.ma

Ce développement n’aurait pas été possible sans les efforts conjugués des agriculteurs exportateurs et le soutien du Plan Maroc Vert, puis de Génération Green propulsant le pays au deuxième rang mondial en termes de rendements.

En effet, ce n’est pas seulement l’expansion de la superficie qui est à souligner, mais également les rendements records que le Maroc a réussi à obtenir, puisque le pays affiche un rendement moyen de presque 25 tonnes par hectare depuis 2010, grâce à des méthodes de culture modernes et une expertise agricole sans égale.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, illustrant comment le Maroc cultive une récolte abondante, se classant ainsi parmi les meilleurs au monde.

Des conditions idoines pour la culture de haricot vert.

Côté production, la région d’Agadir est la première région de production du haricot vert au Maroc, mais le nord du pays est également propice à cette culture. Du fait du soleil abondant et des températures adaptées, le haricot vert est produit tout au long de l’année et a conquis le marché européen depuis plusieurs années maintenant. Des avantages considérables auxquelles la logistique à travers la proximité géographique n’est plus à rappeler.

Une augmentation de plus de 40% de la production en 10 ans

Disponibles tout au long de l’année, le haricot vert a donc conquis le marché européen, où la demande ne cesse de croître. En effet, l’offre marocaine se distingue de nombreux concurrents du fait des avantages énumérés bien connus des acheteurs internationaux, mais qui laissent à penser que le potentiel est encore plus grand alors que le marché local est à ce jour délaissé, étant donné le peu d’attrait pour le légume par la population nationale.

La croissance est au rendez-vous. Au cours de la campagne agricole 2021/2022, le Maroc a produit plus de 190 000 tonnes de haricots verts, une augmentation de plus de 40% de la production, si l’on compare aux 133 000 tonnes produits il y a 10 ans lors de la campagne 2011/2012.

Des prix attractifs

Cette performance place le haricot vert parmi les légumes les plus exportés du Maroc et offre des prix sur les marchés intéressants aux exportateurs.

Ph : France AgriMer https://www.agrimaroc.ma/cours-et-marches/
Partager

Regardez aussi

Des formations agricoles organisées dans la région de Dakhla

Dakhla Oued Eddahab : Une offre dédiée à l’entrepreneuriat des jeunes en agriculture

Entrepreneuriat des Jeunes en Agriculture : Dakhla Oued Eddahab lance son offre d’accompagnement des jeunes. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *