AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Italie recherche de la main d’œuvre pour son agriculture
Italie ouvriers agricoles saisonniers
Saisonniers ouvriers agricoles - ph : DR

L’Italie recherche de la main d’œuvre pour son agriculture

L’Italie ouvre ses bras à la main-d’œuvre qualifiée venue de l’étranger.

Une nouvelle législation italienne réjouit les agriculteurs alors que le pays accueille chaleureusement jusqu’à 40 000 travailleurs saisonniers non européens. Coldiretti, l’association des agriculteurs italiens, a salué cette décision historique qui devrait injecter une nouvelle vitalité dans l’agriculture.

Selon Coldiretti, cette mesure intervient au moment opportun, avec le début des saisons de récolte des pommes et des raisins en cours.

Pour accélérer le processus de recrutement, le décret prévoit que 15 000 des 40 000 travailleurs soient réservés aux organisations patronales. Les candidatures déjà soumises lors de la publication du décret seront priorisées, facilitant ainsi l’insertion rapide de la main-d’œuvre saisonnière sur le marché italien.

Le recrutement des travailleurs saisonniers se fera en fonction des demandes déposées auprès des bureaux d’immigration locaux, garantissant ainsi une répartition équitable des effectifs.

L’association des agriculteurs a souligné que les travailleurs étrangers qui rejoignent le secteur agricole italien proviennent principalement de pays tels que la Roumanie, le Maroc, l’Inde et l’Albanie, bien que de nombreuses autres nationalités soient également représentées.

Selon le centre de recherche IDOS, en Italie, un produit agricole sur quatre est récolté par des mains étrangères, avec 358 000 travailleurs réguliers venant de 164 pays différents. Ils œuvrent dans les champs et les granges, contribuant à plus de 30 % du total des journées de travail nécessaires au secteur.

La majorité de ces ouvriers agricoles sont employés avec des contrats à court terme et travaillent dans différentes régions d’Italie, notamment Vérone, le Frioul, le Trentin, le Piémont, l’Émilie-Romagne et la Lombardie. Leurs efforts sont essentiels pour la récolte et la production de divers produits, notamment des fraises, des sarments de vigne, des pommes, des raisins et du lait.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

6 commentaires

  1. Bonjour, je suis intéressé pour la main d’oeuvre en agriculture, mon père est cultivateur ma mère pareille

  2. Mohamed mbaye diouf

    Je sui un jeune garçon Sénégal qui vu au maroc actuellement je sui ala recherche de un travail

  3. Issam Eddine ben fatah

    Bonjour je suis intéressé de l’agriculture en Italie est je veux bien travailler à cette merveilleuse Pays merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *