Accueil / Actualités / Actu internationales / Export de tomates : Le Maroc surpasse Almeria pour la première fois
Export de tomates : Le Maroc surpasse Almeria pour la première fois
Export de tomates : Le Maroc surpasse l'Almeria pour la première fois.

Export de tomates : Le Maroc surpasse Almeria pour la première fois

Les exportations de tomates dépassent celles d’Almeria, en Espagne pour la première fois.

L’association des organisations de producteurs de fruits et légumes d’Almería (Coexphal) a souligné ce jeudi dans son rapport de campagne que les exportations de tomates du Maroc vers l’Union européenne ont dépassé pour la première fois celles de la province d’Almeria.

“La tomate cesse d’être compétitive” , a indiqué le directeur de Coexphal, Luis Miguel Fernández, qui lors d’une conférence de presse a noté la baisse de 8% de la production de tomates dans la province, et son prix a diminué de 9%, son chiffre d’affaires de 16%, tandis que les coûts ont augmenté de 2%.

«Pour la première fois dans la série historique analysée (de la campagne 2009/10 à la campagne 2019/2020), les exportations du Maroc (486.878 tonnes) dépassent celles d’Almería (417.826 tonnes). Un autre point important est l’évolution des importations espagnoles de tomates, dépassant 202.000 tonnes cette saison, la production marocaine étant la principale origine de cette importation avec 79.655 tonnes, après le Portugal et les Pays-Bas. Le Maroc est passé de 18.045 tonnes en Espagne lors de la campagne agricole 2013/2014 à 79.655 tonnes lors de la campagne 2019/2020. Une augmentation proche de 350% », a souligné Fernández.

Malgré cela, il a indiqué sur la base des données de l’organisation qu’Almería “est la seule région d’Espagne où les exportations vers l’UE ont encore augmenté de 4% au cours des dix dernières années” , bien qu’au cours de la même période, les exportations de tomate du Maroc est en hausse de “66 pour cent”.

Alors les exportations de tomates d’Almeria ont baissé lors de la dernière campagne agricole au sein de l’Europe, le Maroc a augmenté les siennes de 8% par rapport à la saison dernière, avec la France, la Russie et le Royaume-Uni comme principaux marchés.

Regardez aussi

Italie: Des cas de ToBRFV détectés dans le poivron pour la première fois

Italie: Des cas de ToBRFV détectés dans le poivron pour la première fois

Des chercheurs ont détecté la présence de ToBRFV dans les poivrons en Italie. Après les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *