AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / L’export de fraises égyptiennes bat des records
Une étude montre les meilleures fraises à cultiver dans les régions chaudes
Fraises - ph : DR

L’export de fraises égyptiennes bat des records

Le secteur des fraises en Égypte s’apprête à réaliser une saison d’exportation historique, dépassant toutes les attentes précédentes.

Les producteurs égyptiens de fraises ont récemment conclu la première moitié de la saison des fraises avec des résultats exceptionnels. Alors que la saison des fraises fraîches se prolongera jusqu’en février, les exportations de fraises congelées devraient débuter à ce moment-là. Selon Amr Kadah, directeur des exportations chez Fruit.Farm, l’Égypte s’apprête à exporter une quantité de fraises supérieure à celle de la saison précédente.

Cette expansion remarquable est attribuée à l’augmentation de la superficie dédiée à la culture des fraises, qui a atteint 70 000 acres cette saison. Amr Kadah souligne à Freshplaza plusieurs facteurs favorables qui contribuent au succès continu de cette culture en Égypte, notamment les conditions climatiques idéales, la position géographique stratégique du pays, les coûts de production compétitifs et l’expertise des producteurs et travailleurs. Les fruits produits bénéficient de normes de qualité élevées, avec des variétés populaires telles que Sweet Sensation, Fortuna, Florida et Festival, toutes réputées pour leur saveur, leur arôme et leurs niveaux de brix atteignant jusqu’à 9 %.

Le producteur prévoit que la production totale de fraises en Égypte dépassera le demi-million de tonnes de la saison précédente. Chez Fruit.Farm, on anticipe une augmentation d’au moins 40 000 tonnes de fraises fraîches. Cette tendance positive est observée à l’échelle nationale grâce à l’expansion des surfaces cultivées, bien que les coûts de production demeurent un défi majeur.

« Le secteur continue son expansion sans rencontrer de difficultés majeures, à l’exception de l’augmentation des coûts de production », explique Kadah toujours à la même source. Il souligne que cette augmentation est également due à la capacité des producteurs et exportateurs égyptiens à s’adapter rapidement aux exigences du marché. Des investissements massifs dans des équipements, du stockage frigorifique à l’emballage méticuleux, ont été réalisés pour garantir la fraîcheur des produits tout au long du transport.

Les fraises égyptiennes sont désormais présentes dans plus de 50 pays, couvrant une large étendue géographique. « Vous pouvez déguster des fraises égyptiennes dans la plupart des pays européens, dans les pays arabes du Golfe, en Russie et en Asie. Nos fraises sont exportées vers plus de 50 pays à travers le monde, répondant à une demande croissante chaque année », affirme Kadah. Les principaux marchés incluent la Belgique, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Russie, les Pays-Bas, la France, l’Irlande, les pays d’Amérique du Sud, les Émirats arabes unis, Oman et la Malaisie.

Lire aussi : Un duel Maroco-Egyptien sur le marché horticole du Royaume-Uni ?

« Une fois la saison des fraises fraîches terminée en février, nous nous lancerons dans une autre phase cruciale, à savoir l’exportation de fraises surgelées. Nous nous attendons également à dépasser les volumes de la saison dernière, avec une estimation de 200 000 tonnes », conclut Kadah. Cette réussite témoigne non seulement de la qualité des fraises égyptiennes, mais aussi de la capacité de l’industrie à s’adapter et à répondre aux besoins mondiaux croissants.

Partager

Regardez aussi

Maroc moins intermédiaires dans la commercialisation des fruits et légumes

Sadiki : Les prix des produits agricoles restent stables

Malgré des conditions climatiques particulièrement difficiles, caractérisées par une rareté des précipitations et des variations …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *