Accueil / Actualités / Actu internationales / Agrumes : Le Maroc approvisionne le marché européen après une faible récolte
Agrumes : Le Maroc devrait continuer le marché européen
Agrumes : Le Maroc devrait continuer le marché européen.

Agrumes : Le Maroc approvisionne le marché européen après une faible récolte

Le Maroc devrait continuer à approvisionner le marché des agrumes après une récolte décevante en Europe.

Pour 2019/2020, en raison de la baisse de la production de l’Union européenne, les importations d’agrumes principalement en provenance du Maroc et d’Afrique du Sud devraient augmenter légèrement, selon un rapport du département américain de l’Agriculture (USDA).

La production d’agrumes de l’UE au cours de la dernière campagne agricole 2019/2020 aurait diminué de 11% pour s’établir à 10,4 millions de tonnes. Cependant, cette prévision est supérieure de 4% aux estimations précédentes. Selon Global Trade Atlas (TDM), au cours de l’année 2018/2019, à la suite d’une augmentation significative de la production d’oranges de l’UE, celle-ci a importé 1.017.405 tonnes d’oranges. L’Afrique du Sud et l’Égypte, qui ont connu une baisse de 12%, sont restées les principaux fournisseurs sur le marché de l’UE, principalement aux Pays-Bas et au Portugal. D’autres fournisseurs importants sont le Maroc et l’Argentine.

Au cours du premier semestre de la campagne 2019/2020, les importations d’oranges de l’UE ont diminué de 19% principalement à cause d’une forte baisse de celles en provenance d’Afrique du Sud et d’Égypte. Alors que la haute saison des importations d’oranges de l’UE ont lieu pendant la période estivale, une légère diminution des importations de l’UE.

Selon TDM, au cours de la campagne de commercialisation 2018/2019, les importations de l’UE de mandarines demeurent stables 483.399 tonnes à 536 millions de dollars. Le Maroc et l’Afrique du Sud continuent d’être les principaux fournisseurs du marché de l’UE, suivis par l’Israël, le Pérou et la Turquie. Pour la campagne 2019/2020, les importations de mandarines de l’UE devraient augmenter en raison de la réduction estimée.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *