Accueil / Actualités / Actu Maroc / Chefchaouen : Comment peut-on concilier agriculture et tourisme rural ?
Chefchaouen : Comment peut-on concilier agriculture et tourisme rural
Chefchaouen : Comment peut-on concilier agriculture et tourisme rural ?

Chefchaouen : Comment peut-on concilier agriculture et tourisme rural ?

La ville de Chefchaouen organise un forum pour trouver les liens entre l’agriculture et le tourisme rural.

Dans le but d’examiner les liens que peuvent avoir agriculture et tourisme rural, la Chambre d’agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima organise, du 2 au 4 novembre à Chefchaouen, le Forum régional des organisations agricoles sous le signe « l’agriculture et le tourisme rural, quels croisements ? »

Cet évènement s’inscrit dans le cadre des rencontres organisées par la Chambre d’agriculture au profit des agriculteurs et les organisations professionnelles conformément à la stratégie du Plan Maroc Vert et la mise en œuvre de la nouvelle stratégie agricole « Génération Green 2020-2030 », qui place l’élément humain parmi ses priorités, a indiqué le président de la Chambre d’agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdellatif El Younsi.

Lire aussi : Quelle stratégie pour le développement du tourisme solidaire dans les oasis de la région Draa Tafilalet ?

Cette rencontre, organisée en coordination avec l’Université Abdelmalek Essaâdi, la direction régionale des Eaux et forêts du Rif, la direction provinciale du tourisme et des associations de la société civile, vise à mettre en avant le rôle de l’agriculture dans le développement du tourisme rural, à pousser les coopératives à accorder davantage d’intérêt au tourisme rural en tant que moyen de commercialisation des produits agricoles, et à mettre la lumière sur le rôle des établissements universitaires et la recherche scientifique dans le développement des deux secteurs.

Le Forum a également pour but de mettre en avant le rôle des entreprises locales dans la valorisation et le développement des produits de terroir et ceux du tourisme rural, de contribuer à la sensibilisation de la population locale quant à l’importance de préserver le patrimoine environnemental et culturel dans le cadre de la mise en place des bases du développement durable, en plus de souligner le rôle de la société civile pour plaider en faveur d’un tourisme rural durable.

Regardez aussi

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être d’une aide précieuse pour le secteur biologique au Maroc. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *