Accueil / Actualités / Actu internationales / La Russie menace de boycotter les tomates arméniennes à cause d’un virus
La Russie menace boycotter tomates Arménie virus
La Russie menace de boycotter les tomates d'Arménie à cause d'un virus.

La Russie menace de boycotter les tomates arméniennes à cause d’un virus

La Russie menace de boycotter les tomates arméniennes à cause du virus de la mosaïque du pépino.

La Russie menace d’interdire les importations de tomates arméniennes. Cela fait suite à la détection du virus de la mosaïque du pépino dans un lot de tomates en provenance d’Arménie. 

“Le virus de la mosaïque pépino a été détecté dans le lot de tomates qui est arrivé en Russie en provenance d’Arménie. A cet égard, le département a mis en garde Erevan contre une éventuelle interdiction d’importation de ces légumes”, a rapporté le service de presse de l’organisation alimentaire et de sécurité Rosselkhoznadzor. Selon la source d’information russe RBC, “Il est dangereux pour de nombreux légumes, par conséquent, s’il est re-détecté, la Russie devra restreindre les importations.”

Lire aussi : Tomate : Le Maroc de plus en plus résilient aux ravageurs et virus

Le Rosselkhoznadzor a contacté le chef adjoint arménien de l’inspection de la sécurité alimentaire, notant qu’il a effectué une surveillance dans des complexes de serres et des fermes russes qui cultivent des tomates en plein champ. Le virus n’a été détecté nulle part, d’où le service a conclu qu’il provenait d’Arménie.

«Nous avons demandé à la partie arménienne de renforcer le contrôle sur les légumes fournis à la Russie. En cas de re-détection du virus dans les produits réglementés, le Rosselkhoznadzor sera contraint d’appliquer des mesures restrictives contre leur importation d’Arménie », a déclaré le communiqué de Rosselkhoznadzor.

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *