Accueil / Actualités / Actu internationales / La Russie menace de boycotter les tomates arméniennes à cause d’un virus
La Russie menace boycotter tomates Arménie virus
La Russie menace de boycotter les tomates d'Arménie à cause d'un virus.

La Russie menace de boycotter les tomates arméniennes à cause d’un virus

La Russie menace de boycotter les tomates arméniennes à cause du virus de la mosaïque du pépino.

La Russie menace d’interdire les importations de tomates arméniennes. Cela fait suite à la détection du virus de la mosaïque du pépino dans un lot de tomates en provenance d’Arménie. 

« Le virus de la mosaïque pépino a été détecté dans le lot de tomates qui est arrivé en Russie en provenance d’Arménie. A cet égard, le département a mis en garde Erevan contre une éventuelle interdiction d’importation de ces légumes », a rapporté le service de presse de l’organisation alimentaire et de sécurité Rosselkhoznadzor. Selon la source d’information russe RBC, « Il est dangereux pour de nombreux légumes, par conséquent, s’il est re-détecté, la Russie devra restreindre les importations. »

Lire aussi : Tomate : Le Maroc de plus en plus résilient aux ravageurs et virus

Le Rosselkhoznadzor a contacté le chef adjoint arménien de l’inspection de la sécurité alimentaire, notant qu’il a effectué une surveillance dans des complexes de serres et des fermes russes qui cultivent des tomates en plein champ. Le virus n’a été détecté nulle part, d’où le service a conclu qu’il provenait d’Arménie.

«Nous avons demandé à la partie arménienne de renforcer le contrôle sur les légumes fournis à la Russie. En cas de re-détection du virus dans les produits réglementés, le Rosselkhoznadzor sera contraint d’appliquer des mesures restrictives contre leur importation d’Arménie », a déclaré le communiqué de Rosselkhoznadzor.

Regardez aussi

Italie se tourne vers les saisonniers marocains pour sauver sa production agricole

L’Italie se tourne vers les saisonniers marocains pour sauver sa production agricole

L’Italie se tourne vers les saisonniers marocains pour sauver sa production agricole. Il est indéniable …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *