AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Un super partenariat agricole signé entre le Maroc et la Chine !
L-Égypte-lance-un-projet-horticole-de-42.000-ha-pour-diversifier-ses-exportations

Un super partenariat agricole signé entre le Maroc et la Chine !

Coopération Agricole Renforcée entre le Maroc et la Chine : Un Pas Vers un Développement Mutuellement Bénéfique.

Dans une étape significative visant à promouvoir la coopération agricole, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts du Maroc et le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales de la République Populaire de Chine ont signé un mémorandum d’entente (MoU) lors d’une cérémonie à Rabat.

Le MoU, paraphé par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, et le ministre de l’Agriculture et des Affaires Rurales de la Chine, Tang Renjian, vise à renforcer la coopération dans le domaine agricole entre les deux pays, tout en favorisant un développement mutuel dans ce secteur clé. Les deux parties ont pour objectif de renforcer la sécurité alimentaire et de contribuer au développement économique et au bien-être des populations.

Les domaines de coopération ciblés couvrent un large éventail de sujets allant de la pêche, de l’aquaculture, de la technologie de transformation des produits de la mer, à l’agriculture biologique et aux technologies de transformation, de stockage et de transport des fruits et légumes.

Les aspects clés de cette collaboration incluent également l’investissement et le commerce agricole, le renforcement des capacités et le développement des ressources humaines, l’échange de savoir-faire, de technologies et de systèmes innovants en matière d’agriculture moderne, le conseil agricole, la numérisation et l’innovation agricole, ainsi que les techniques d’irrigation, de gestion de l’eau et la recherche agronomique.

Le ministre Mohammed Sadiki a exprimé sa conviction que ce MoU renforcera les liens entre les deux nations, en particulier dans les domaines de l’agriculture et de la pêche maritime. Il a souligné l’importance de cette collaboration, notamment en ce qui concerne l’aquaculture et les techniques d’irrigation et de gestion de l’eau. Le Maroc, a-t-il ajouté, bénéficiera de l’expertise et de l’innovation de la Chine dans ces domaines.

Il a également rappelé que cette étape marque la concrétisation d’une coopération qui a été établie entre les deux pays depuis la visite de SM le Roi Mohammed VI en Chine.

De son côté, le ministre Tang Renjian a exprimé sa confiance en une coopération agricole fructueuse à tous les niveaux, mettant en avant les similarités et les complémentarités entre les secteurs agricoles des deux pays.

Il a également souligné que le MoU permettra de définir des axes prioritaires sur lesquels les deux parties concentreront leurs efforts pour obtenir de meilleurs résultats. Notamment, cette visite au Maroc marque la première visite du ministre chinois dans un pays arabe et africain depuis sa prise de fonction.

Cette collaboration renforcée entre le Maroc et la Chine dans le domaine agricole ouvre la voie à de nouvelles opportunités et à des échanges mutuellement bénéfiques. Les deux pays sont déterminés à promouvoir la sécurité alimentaire, à développer leurs économies respectives et à améliorer le bien-être de leurs populations grâce à cette coopération. Les accords couvrent un large éventail de domaines, allant de la pêche à l’agriculture biologique, en passant par la technologie de transformation des produits de la mer et les techniques de stockage des fruits et légumes.

Les ministres Mohammed Sadiki et Tang Renjian ont exprimé leur confiance dans les résultats positifs de cette coopération. Ils ont souligné l’importance des échanges de savoir-faire et de technologies pour favoriser l’innovation dans le secteur agricole. Le Maroc bénéficiera des avancées réalisées par la Chine dans les domaines de l’aquaculture et de la gestion de l’eau, tandis que la Chine pourra tirer parti de l’expérience marocaine en matière d’agriculture et de pêche maritime.

Ce mémorandum d’entente est le fruit d’une collaboration étroite entre les deux pays, qui a été renforcée par la visite du Roi Mohammed VI en Chine. Il marque une étape importante dans le renforcement des liens entre le Maroc et la Chine, et ouvre la voie à de nouvelles opportunités de coopération dans le secteur agricole.

Cette coopération agricole entre le Maroc et la Chine promet d’être fructueuse et de bénéficier aux deux pays. Les similitudes et les complémentarités entre leurs secteurs agricoles respectifs offrent des perspectives prometteuses pour le développement mutuel. Les parties impliquées sont déterminées à travailler ensemble pour atteindre des résultats concrets et à concentrer leurs efforts sur les domaines prioritaires identifiés dans le mémorandum d’entente.

Cette visite du ministre chinois au Maroc témoigne de l’importance accordée à la coopération avec les pays arabes et africains dans le domaine agricole. Elle ouvre la voie à de nouvelles collaborations et renforce les relations entre la Chine et le Maroc, deux pays engagés dans le développement de leurs secteurs agricoles respectifs.

La coopération agricole renforcée entre le Maroc et la Chine est un pas significatif vers un développement mutuellement bénéfique. Elle témoigne de l’engagement des deux pays à travailler ensemble pour relever les défis du secteur agricole, améliorer la sécurité alimentaire et promouvoir le bien-être de leurs populations.

Partager

Regardez aussi

Maroc : Un investissement de 34 MDH pour lutter contre la déforestation

Said Lahssini, a été nommé directeur de l’École Nationale Forestière d’Ingénieurs

Ce jeudi à Rabat, le Conseil de gouvernement a approuvé des propositions de nomination à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *