AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Respect des LMR : Le Maroc performe, l’Egypte et la Turquie à la traine
Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial
Poivrons - photo illustration : DR

Respect des LMR : Le Maroc performe, l’Egypte et la Turquie à la traine

Les exportateurs marocains offrent un travail de qualité aux consommateurs européens.

Au cours du premier semestre de l’année 2023, le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) a enregistré un total de 272 alertes provenant des pays membres de l’Union européenne (UE) en raison de la présence excessive de pesticides dans les fruits et légumes.

Ces alertes étaient liées à des produits provenant soit de pays tiers, soit de l’UE elle-même, selon les données compilées par Hortoinfo à partir du service susmentionné.

Le pays qui a généré le plus grand nombre d’alertes, représentant 35,3% du total, était la Turquie avec 96 cas de dépassement des limites de pesticides dans les fruits et légumes destinés aux marchés des pays membres de l’UE.

Les poivrons en provenance de Turquie étaient les produits qui présentaient le plus grand nombre de cas de dépassement des limites de pesticides, avec 41 incidents signalés. Dans la plupart des cas, ces produits ont été détruits aux frontières de l’UE.

En ce qui concerne les autres fruits et légumes turcs présentant un excès de pesticides, le citron arrivait en deuxième position avec 28 cas, suivi des mandarines avec 10 cas et des tomates avec 6 cas. Les alertes restantes concernaient divers autres produits.

L’Égypte occupait la deuxième place en termes d’alertes, avec un total de 42 cas. Parmi ces alertes, 30 concernaient des oranges importées de ce pays, trois étaient liées aux poivrons et les neuf autres concernaient différents fruits et légumes.

D’autres pays ont également été signalés pour avoir généré des alertes. L’Inde enregistrait 18 cas, le Kenya 15, le Sri Lanka 13, la Chine et le Vietnam 7 chacun, le Bangladesh 6, Madagascar 5. Les alertes restantes étaient réparties entre un total de 32 pays qui vendaient leurs fruits et légumes sur les marchés de l’UE.

Parmi ces pays, le Maroc a généré 3 alertes, concernant respectivement le poivron, le concombre et la clémentine. Les Pays-Bas ont enregistré deux alertes pour la poire et le poivron, tandis que l’Espagne a signalé deux cas de dépassement des limites de pesticides dans des mandarines.

Partager

Regardez aussi

Le saviez-vous ? La diversification des cultures entraîne une amélioration de 50 % de la qualité de l’eau

Une équipe franco-néerlandaise de chercheurs a mené une étude approfondie pour évaluer l’impact de la …

Un commentaire

  1. Technicien agricole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.