Accueil / Actualités / Actu Maroc / La filière avicole au Maroc en 2016
La filière avicole au Maroc en 2016

La filière avicole au Maroc en 2016

Un point sur la filière avicole au Maroc en 2016.

La filière avicole au Maroc est vaste mais rencontre des problèmes de commercialisation. Elle vise à assurer l’autosuffisance locale tout en optimisant sa surproduction en exportant des produits de qualité.

La filière compte 49 couvoirs de poussins de type chair, 3 couvoirs de dindonneaux, 7 500 élevages de poulets de chair autorisés, 750 élevages de dindes autorisés et 27 abattoirs avicoles dont 5 unités de découpe pour viandes séparées mécaniquement et viande congelée.

Aziz El Arabi, président de la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA) explique «Le surplus de 3,5 millions de poussins/semaine nous oblige à trouver de nouveaux marchés, notamment sur le continent africain, pour rentabiliser la production. Avec des prix qui gravitent autour de 11 Dh/kg les éleveurs sont perdants».

La production de poussins s’élève en effet à 11,5 millions par semaine dont seulement 8 millions sont consommés. Le problème de commercialisation de la surproduction de 3,5 millions de poussins/semaine doit être solutionné. La filière a déjà su prouver que la qualité de ses viandes de volaille donnait satisfaction, ce qui offre une ouverture prometteuse pour l’exportation.

Le chiffre d’affaire de la filière avicole pour l’année 2016 est estimé à 21,5 milliards de Dh pour des investissements totaux de 8,6 milliards de Dh en 2016. Le secteur assure actuellement 106 000 emplois directs ainsi que 245 000 emplois indirects liés au circuit de commercialisation et de distribution.

Regardez aussi

La DRA de Rabat prend des mesures pour la campagne 2017

La DRA de Rabat prend des mesures pour la campagne

La DRA de Rabat prend des mesures pour le bon déroulement de la campagne. La …