Accueil / Actualités / Actu internationales / Souss-Massa: Une expérimentation japonaise porte ses fruits
Souss-Massa: Une expérimentation japonaise porte ses fruits

Souss-Massa: Une expérimentation japonaise porte ses fruits

Une expérimentation japonaise dans le Souss-Massa permet d’augmenter les rendements.

La société japonaise Tottori Ressource Recycling mène une expérimentation dans le secteur maraîcher. Le produit testé promet un rendement supérieur tout en faisant des économies d’eau et d’engrais.

L’entreprise japonaise a commencé l’expérimentation de son produit nommé « Porous Alpha » en juin 2015. Le test a été effectué par sept producteurs de cultures maraîchères de la région Souss-Massa en collaboration avec l’Office Régionale de Mise en Valeur Agricole Souss-Massa (ORMVA-SM) ainsi que l’agence japonaise de la coopération internationale (JICA).

Composé de verre recyclé et de coquillage, Porous Alpha aurait de meilleures capacités de rétention d’eau et d’aération d’où la réduction de besoin en eau. Les résultats de la deuxième campagne agricole d’expérimentation ont été annoncés dans le cadre d’une journée d’information dédiée aux agriculteurs.

L’e-magazine Les Eco nous informe des résultats de ce produit prometteur. Sur une culture de haricots verts, le rendement aurait été amélioré de 22% pour une économie d’eau de 50%. Il en découle que l’agriculteur réalisera près de 164 000 Dh/ha de profit supplémentaire dans 5 ans. Les cultures de tomates témoignent elles aussi du bénéfice apporté par Porous Alpha. Les producteurs pourront augmenter leur profit de 100 000 Dh/ha dans 5 ans.

 «Ce résultat a été évalué et confirmé avec le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime ainsi qu’avec l’ORMVA-SM», explique Yoshiaki Takeuchi, président de la société japonaise.

Le Porous Alpha est facile d’utilisation : il suffit de le mélanger au sol mécaniquement ou manuellement. Mais si les avantages de cette technologie paraissent attrayants, le coût restera un facteur décisif. Le point de vue des agriculteurs qui ont participé à l’expérimentation sera également déterminant.

Regardez aussi

sécheresse agriculture maroc

Réhabilitation des terres dégradées du Maroc jusqu’au Sahel

Réhabilitation des terres dégradées du Maroc jusqu’au Sahel. Sous une serre, de frêles plants d’acacias, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *