Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc se démarque à Dubaï au Forum mondial sur les innovations pour l’environnement
Forum mondial sur les innovations pour les environnements marginaux
Forum mondial sur les innovations pour les environnements marginaux

Le Maroc se démarque à Dubaï au Forum mondial sur les innovations pour l’environnement

Le Maroc se démarque à Dubaï au Forum mondial sur les innovations pour les environnements marginaux

Le Forum mondial sur les innovations pour les environnements marginaux (GFIME) a été organisé par le Centre international pour l’agriculture biosaline (ICBA) en collaboration avec le Bureau de la sécurité alimentaire et le Bureau des sciences avancées des Emirats arabes unis, la Banque islamique de développement (BIsD), l’Agence pour l’environnement – Abu Dhabi (EAD) et le Prix international Khalifa pour le palmier dattier et l’innovation agricole, avec le concours de différents partenaires, notamment le Groupe OCP, Maroc.

Ainsi, l’INRA, par le biais du chercheur et docteur Moha Ferrahi, a donné une communication sur l’apport de la recherche agronomique pour la proposition de variétés de blé adaptées aux environnement marginaux. Ce think tank est organisé dans l’objectif d’identifier les bonnes politiques et de développer des solutions innovantes pour atténuer l’impact du changement climatique et au profit des petits exploitants agricoles qui sont en première ligne dans la sécurité alimentaire. Il intervient compte tenu de l’impact énorme du changement climatique, de la salinisation des sols et de l’eau sur les écosystèmes, l’agriculture, les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire dans les environnements marginaux.

Le Forum s’est ainsi penchée sur les stratégies d’adaptation et d’atténuation visant à limiter les effets du changement climatique. Pour ce qui est de l’adaptation, l’accent a été mis sur la diversification et l’amélioration des cultures, les nouvelles approches biotechnologiques et l’agriculture respectueuse du climat pour la sécurité alimentaire. En ce qui concerne l’atténuation, l’accent est mis sur les pratiques de gestion des environnements marginaux, la gestion durable des ressources naturelles et les effets du changement climatique.

Élaboration d’une stratégie durable pour les environnements marginaux

Pour les environnements marginaux, le Forum GFIME recommande de développer une stratégie durable centrée sur la circularité plutôt que sur des modèles linéaires. Les quatre points les plus importants devant être abordés sont :

  • Promouvoir la réutilisation des eaux usées et de l’énergie.
  • Promouvoir des modèles respectueux de l’environnement.
  • Maximiser la gestion durable (sol et eau) par une meilleure utilisation des engrais.
  • Adopter des stratégies qui maximisent la séquestration du carbone.

L’adoption de telles stratégies, pensées globalement pour une action locale, offre des possibilités de restauration des terres, principalement celles qui représentent 21 % des terres fortement dégradées, et les amener à un système de production durable. Les concepteurs de stratégies doivent penser globalement et agir localement.

Regardez aussi

Pays-Bas : des opportunités à saisir par les exportateurs marocains

Pays-Bas : des opportunités à saisir par les exportateurs marocains

Le Maroc exporte majoritairement des fruits et légumes aux Pays-Bas. Les Pays-Bas regorgent d’opportunités à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *