Accueil / Actualités / Actu internationales / Les producteurs européens demandent le recalcul du prix d’entrée de la tomate marocaine
Les-producteurs-européens-demandent-le-recalcul-du-prix-d-entrée-de-la-tomate-marocaine

Les producteurs européens demandent le recalcul du prix d’entrée de la tomate marocaine

Les producteurs européens demandent le recalcul du prix d’entrée de la tomate marocaine.

Alors que le coronavirus est au cœur de toutes les préoccupations, les producteurs de tomates d’Espagne, de France et d’Italie finalisent une lettre au commissaire de l’agriculture pour réformer la méthode de calcul des prix à l’importation de la tomate marocaine en utilisant uniquement celle de type rond.

Le groupe hispano-franco-italien de tomate, a fait savoir que la Fédération espagnole des associations de producteurs-exportateurs de fruits et légumes (Fepex), considère que la méthode de calcul utilisée actuellement ne permet pas une surveillance adéquate du marché de ce produit dans l’Union européenne.

Selon lui, le changement de méthodologie de calcul opéré en 2014, avec l’ajout de la variété de tomate ronde (la plus exportée vers l’UE) et d’autres spécialités comme la cerise, vendues à un prix beaucoup plus élevé, ” sape tout le système. “

D’après Fepex, le système actuel nuit à la protection du marché communautaire. Ce dernier stimule la croissance des importations de tomates en provenance du Maroc, qui, entre janvier et février, se sont élevées à 151.592 tonnes, soit 14% de plus qu’au cours des mêmes mois de 2019. De même, l’association soutient que les exportations de tomates marocaines devraient dépasser 500.000 tonnes par rapport au quota préférentiel prévu de 285.000 tonnes.

Agrodigital.com

Regardez aussi

Un meurtre déguisé en suicide dans une ferme de Benslimane

Un meurtre déguisé en suicide dans une ferme de la région de Benslimane. C’est un …

Un commentaire

  1. Avatar

    L’union fait la force, à quand une vraie union nord-Africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *