AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Apiculture: 40% du pollen assuré par les adventices

Apiculture: 40% du pollen assuré par les adventices

Apiculture: 40% du pollen assuré par les adventices, selon une étude.

Selon une nouvelle étude, les mauvaises herbes assurent 40% des besoins d’abeilles en pollen. Étalée sur 5 ans, cette étude met l’accent sur la nécessité de préserver la flore sauvage dans les paysages agricoles.

Apiculture: 40% du pollen assuré par les adventicesLe régime alimentaire des abeilles a été mis en étude pendant cinq ans en zones de grandes cultures.les résultats indiquent qu’en période de pénurie florale, les abeilles trouvent leur pollen et leur nectar dans les plantes sauvages. Ainsi, La diminution des habitats semi-naturels tels que les haies, les prairies ou encore les bois pourrait également leur nuire en provoquant une pénurie de ressources alimentaires à des périodes clé de leur développement.

Des chercheurs de l’Institut national de recherche agronomique (INRA) français, accompagnés de plusieurs chercheurs d’autres institutions, se sont intéressés à la composition du régime alimentaire des abeilles au fil des mois. Ils ont observé pendant cinq ans, in situ, les abeilles de 250 colonies réparties sur les 450 km² dans le cadre du dispositif « Ecobee ». Ainsi, le pollen récolté par les abeilles provient d’une grande diversité de plantes adventices (pour près de 40 %), d’arbres ou arbustes des bois et haies alentours. Le nectar reste quant à lui essentiellement fourni par les cultures.

Une relation entre les pollens récoltés, leur valeur nutritionnelle et la composition du paysage a été mise en évidence pendant cette étude. Par exemple, en début de saison, période d’alimentation des larves, les abeilles vont préférer butiner des plantes à haute valeur nutritionnelle, riches en minéraux et protéines, présentes dans les forêts.

Cette étude souligne l’importance des préconisations agri-environnementales en faveur d’une augmentation de la disponibilité florale dans les paysages agricoles notamment par l’introduction de plantes productrices de nectar et de pollen et la préservation de la flore sauvage.

Partager

Regardez aussi

M. Sadiki ministre agriculture 2022

Sadiki mène plusieurs entretiens autour de la coopération agricole en Afrique

La coopération dans le domaine agricole au centre d’entretiens entre M. Sadiki et plusieurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *