Accueil / Actualités / Actu Maroc / Systèmes d’irrigation: 170 000 hectares seront modernisés
newsletter agrimaroc.ma
Systèmes d’irrigation: 170 000 hectares seront modernisés

Systèmes d’irrigation: 170 000 hectares seront modernisés

Les systèmes d’irrigation de 170 000 hectares seront modernisés.

Dans le cadre des efforts du Maroc pour la gestion durable des ressources hydriques, les systèmes d’irrigation de 170 000 hectares de terres agricoles seront modernisés.

Le Maroc a mis en œuvre de nombreux plans d’action afin de lutter contre le stress hydrique et gérer durablement ses ressources en eau. Le récent rapport annuel du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) fait un bilan des diverses actions et projets menés dans le Royaume.

Le Plan Maroc Vert (PMV) s’engage à mettre en place les moyens nécessaires pour répondre aux besoins en eau du secteur agricole. Les projets visent à diversifier les cultures en faveur de celles qui sont plus résistantes aux aléas climatiques, entre autres la sécheresse ; à promouvoir l’utilisation de semences sélectionnées et l’utilisation de systèmes d’irrigation efficaces.

C’est ainsi que, le ministère s’est engagé à exécuter le Programme national d’économie d’eau en irrigation. Ce dernier vise à équiper 50 000 hectares en systèmes d’irrigation localisés et modernes et à moderniser les systèmes d’irrigation de 120 000 hectares.

Barrages

Afin de gérer durablement ses ressources hydriques, le Royaume a aussi mis en place un plan d’action visant à stabiliser le volume d’eau des barrages. Le Maroc compte 140 barrages pour une capacité de stockage d’eau totale de 17,6 milliards de m3. De plus, 12 nouveaux barrages sont en construction.

Plan National d’Assainissement liquide (PNA)

Parmi ses projets pour la gestion durable des ressources hydriques, le Maroc compte le Programme national d’assainissement liquide (PNA) qui bénéficiera à 365 villes. A fin 2016, ce projet avait déjà permis un taux de raccordement à l’eau de 75%. De plus, 45% des eaux usées sont désormais épurées, contre 6% en 2006, grâce 117 stations d’épuration. Le programme de raccordement à l’eau potable, mis en œuvre en 1995, bénéficie à 12,8 millions d’habitants du monde rural soit 96% des zones rurales.

Station de dessalement

La capacité de dessalement d’eau de mer, qui est actuellement de 109,5 millions de m3/an devrait atteindre 400 millions de m3/an d’ici 2030. Ces prouesses seront possibles grâce à la construction de plusieurs unités à Agadir, Sidi Ifni et Tan Tan.

Regardez aussi

Filière oléicole: Les bienfaits du PMV à Marrakech-Safi

Filière oléicole: Les bienfaits du PMV à Marrakech-Safi

Les bienfaits apportés par le PMV à la filière oléicole de Marrakech-Safi. La filière oléicole …

Chargement...