Accueil / Actualités / Actu internationales / Foncier agricole : Obstacle à l’installation des jeunes agriculteurs partout dans le monde
image_not_found

Foncier agricole : Obstacle à l’installation des jeunes agriculteurs partout dans le monde

La jeunesse agricole des cinq continents se réunit à Paris autour de débats sur les enjeux agricoles notamment l’accès au foncier.

À l’occasion d’un sommet à Paris, les jeunes agriculteurs des cinq continents ont dénoncé les freins à leur installation qui, partout dans le monde, sont identiques, a annoncé LaFranceAgricole.fr.

Le sommet international des jeunes agriculteurs du 17 avril 2019 a rassemblé de nombreux représentants venus de tous les continents. C’est une occasion unique pour les jeunes d’échanger sur leurs difficultés. Et, d’un bout à l’autre de la planète, celles-ci sont plus proches qu’on ne pourrait le croire, révèle la même source.

«Aux États-Unis, l’accès au foncier est le principal obstacle à l’installation des jeunes agriculteurs, mais c’est également le cas dans tous les pays du monde », a indiqué Sophie Ackoff, chargée de campagne au sein de la National Young Farmers Coalition aux États-Unis. En Nouvelle-Zélande également, l’exploitant doit économiser jusqu’à ses 45 ans pour acquérir cinquante ou cent hectares.

Au Mali aussi, le foncier part au plus offrant, a dénoncé Ibrahim Sidibé, éleveur de volailles au Mali, et membre du réseau des Organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).« On a vu des investisseurs nationaux ou internationaux s’approprier des terres chez nous, et déposséder les paysans. Ce fléau a entraîné des exodes des producteurs, et nous avons mené des plaidoyers pour tenter de trouver des solutions », a-t-il précisé.

Regardez aussi

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines de la Corse. L’arrivée des saisonniers marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *