Accueil / Actualités / Actu internationales / Covid-19: L’autosuffisance alimentaire permet au Maroc de tenir
Covid-19-L-autosuffisance-alimentaire-permet-au-Maroc-de-tenir
Covid-19: L'autosuffisance alimentaire permet au Maroc de tenir

Covid-19: L’autosuffisance alimentaire permet au Maroc de tenir

L’agriculture à elle seule, sans compter l’agroalimentaire, représente 14% du PIB du Maroc.

Depuis son indépendance, le Maroc a attaché la plus grande importance à la satisfaction de ses besoins alimentaires grâce à la production nationale, encourageant les industries agricoles et agroalimentaires. En effet, le Royaume produit désormais la plupart des besoins alimentaires de ses 37 millions d’habitants à un moment où la chaîne d’approvisionnement alimentaire mondiale est perturbée à cause de la pandémie du coronavirus et la pénurie de travailleurs.

Les mesures encouragées par le roi Mohammed VI sur les traces de son père ont renforcé le rôle de l’agriculture et de l’agroalimentaire dans l’approvisionnement et les exportations domestiques. L’agriculture à elle seule, sans compter l’agro-alimentaire, représente 14% du PIB du Maroc et emploie quelque 4 millions de personnes principalement dans les zones rurales avec une production annuelle moyenne de 74 milliards de dirhams qui devrait augmenter.
Le Maroc s’appuie également sur les acquis du Plan Maroc Vert, avec le lancement d’un nouveau projet baptisé Génération Vert 2020-2030, qui vise à créer 350.000 emplois et dynamiser les exportations.

À une époque où la plupart des pays européens se préparent à une rareté de produits frais due au coronavirus, le secteur agricole marocain se porte bien avec une offre abondante du marché intérieur et des exportations de fruits et légumes en hausse de 3% à 876.000 tonnes à la mi-avril par rapport à un an plus tôt, a déclaré le ministère de l’Agriculture.

La plupart des exportations marocaines se compose de légumes et de fruits en plus des exportations d’aliments en conserve, y compris les fruits de mer. Le pays assure l’essentiel de ses besoins en sucre, huile de table, lait, volaille et viandes rouges.

NorthAfricaPost

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *