Accueil / Actualités / Actu internationales / Kenya : interdiction d’exporter des avocats en raison des récoltes immatures
Kenya interdiction exporter avocats
Kenya : interdiction d'exporter des avocats en raison des récoltes immatures.

Kenya : interdiction d’exporter des avocats en raison des récoltes immatures

Nouvelle interdiction d’exportation d’avocats au Kenya en raison de récoltes immatures.

Le chef de la direction de l’horticulture, Benjamin Tito, a déclaré que l’interdiction des avocats Fuerte et Hass s’appliquerait à partir du 12 Novembre. Toutefois, les producteurs pourront toujours exporter la variété Jumbo, la moins populaire.

«Nous avons arrêté l’exportation des avocats pour permettre à la récolte actuelle qui se trouve dans les fermes de mûrir et de protéger notre marché étranger», a déclaré Tito. L’interdiction fait suite à des cas de commerçants cueillant de jeunes récoltes, encouragés par les prix élevés du produit sur le marché international.

Lire aussi : Avocats : Le Maroc trace sa voie en Europe et triple ses exportations

Les exportations d’avocats du Kenya ont atteint environ 68.000 tonnes entre janvier et octobre. Les exportations ont généré 14 milliards de shillings (environ 128 millions de dollars américains) pour le pays, a annoncé mercredi l’industrie.

Selon Hosea Machuki, PDG de l’Association des exportateurs de produits frais du Kenya (FPEAK), le pays d’Afrique de l’Est a expédié quelque 59.000 tonnes l’année dernière.

«En 2020, jusqu’à fin octobre, nous avons exporté 68.000 tonnes. Le principal moteur de l’augmentation des exportations d’avocat est l’expansion de la superficie cultivée, les agriculteurs en dehors des zones de culture traditionnelles adoptant le fruit », a déclaré Machuki à africa.cgtn.com.

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *