Accueil / Technique / Dossier / Les outils utilisés dans le travail du sol
travail du sol outils maroc

Les outils utilisés dans le travail du sol

Le travail du sol: Les outils les plus utilisés.

Le travail du sol regroupe l’ensemble des interventions culturales faites en fonction du profil et de la surface du sol. Et ce, afin de créer un environnement favorable au développement radiculaire et de permettre le fonctionnement normal des outils. Les pratiques de la préparation du sol telles que les labours constituent les principales techniques en agriculture. Dans ce cadre, il est indispensable de considérer que ce “travail” est dépendant de certains facteurs tels que le sol, le climat et les exigences culturales. Plusieurs types de matériel se succèdent pour préparer le lit de semences. 

Le labour

Le labour profond: Le labour permet l’enfouissement des matières organiques et assure la destruction des mauvaises herbes. Le labour améliore l’aération du sol par la création d’une structure artificielle. Les charrues sont les outils les plus utilisées lors du labour profond. Elles permettent d’ameublir la terre et d’enfouir les résidus de culture sur une profondeur de 10 à 25 cm, afin de garantir une bonne circulation de l’eau.

La charrue à socs entraîne la création d’une semelle de labour. Les tractions importantes vont permettre d’effectuer un travail d’ameublissement du sol relativement efficace. Le travail avec la charrue à socs se caractérise par des sillons ouverts et par un retournement du sol.

La charrue à disque provoque un émiettement fort du sol. Cet outil produit généralement une qualité de labour moins intense et différente de la charrue à socs. Cependant, la charrue à disque est plus adaptée aux conditions difficiles: sols à racines, à pierres et/ou à graviers. En provoquant un émiettement fort du sol, la circulation de l’eau dans le sol devient moins efficace et plus difficile.

En présence de sols compacts, il est essentiel d’utiliser des cultivateurs rotatifs afin de maximiser la productivité des parcelles. Il s’agit d’outils à dents très utilisés dans le maraîchage. Un cultivateur de 4 à 7 dents au mètre est approprié pour la préparation du lit de semences. les cultivateurs ont un objectif d’optimisation de la préparation du sol mais doivent aussi améliorer de la gestion de l’eau du sol et des minéraux.

Le binage

Le binage: Le binage ameublit le sol et facilite l’entraînement des particules par le ruissellement. L’effet du binage peut être bénéfique si la dégradation de surface est importante et que les risques de fortes et violentes averses sont faibles. La bineuse permet un désherbage grâce à ses dents. En fonction de la forme des dents, les vitesses de désherbage peuvent augmenter.

Les bineuses à dents se composent de 5 à 13 éléments bineurs, indépendants et amovibles, montés sur une poutre centrale et écartés de 28 à 80 cm. Presque 3 à 5 dents (rigides ou vibrantes) sont fixées sur chaque élément bineur. Les dents sont munies de socs de différentes formes (droits ou petits cœurs de 6 à 8 cm).

Les bineuses à étoiles sont très efficaces en buttage, elles sont caractérisées par une très bonne précision. Les bineuses se composent de disques en forme d’étoiles qui sont légèrement recourbés. Cela a pour but de bêcher le sol en cassant la croûte. En revanche, les bineuses ne sont pas très efficaces sur les adventices développées. Elles sont surtout utilisées sur des sols légers et non caillouteux.

Le déchaumage

Le déchaumage: Le déchaumage intervient surtout pour les grandes parcelles, à sol compact, susceptibles de concentrer de l’eau. Il sert avant tout à faciliter la décomposition des résidus de récolte et à détruire les graines et les adventices laissés sur le sol. L’application du déchaumage dépend énormément du type de sol, de la culture implantée et des conditions climatiques. Ils travaillent sur une profondeur de 3 à 10 cm de profondeur, avec une vitesse de 10 à 15 km par ha.

Les déchaumeurs peuvent être traînés, portés ou semi-portés. Les déchaumeurs traînés sont plus lourds et permettent une meilleure pénétration du sol. Les modèles portés sont plus légers, ils sont aussi plus maniables et plus économiques.

Le cover crop est utilisé également pour un déchaumage à une profondeur de 5 à 15 m. L’ensemble de ses disques sont sur un même axe et assurent un travail du sol plus profond, à une vitesse d’utilisation de 10km/h. Pour les déchaumeurs à disques, les disques sont montés indépendamment les uns des autres. Ils sont utilisés pour un travail superficiel du sol de 3 à 8 cm de profondeur pour permettre une bonne levée des adventices.

Le chisel est considéré comme un bon outil de conservation des sols. A l’aide d’un train de disques droits, cet outil tranche les résidus et stabilise le chisel. Une partie du sol est émiettée et déplacée alors que la partie centrale est disloquée. Les chisels sont nettement plus lourds: Un poids de 200 à 400 kg par mètre de largeur et 50 à 100 kg/dent. Les chisels nécessitent une puissance de 7 à 12 kW par dent.

Le sous-solage: Le sous-solage (ou décompactage) consiste en l’éclatement de la semelle de labour et des zones de tassement, afin de créer une zone de fissuration et d’infiltration de l’eau. Il vise également à retarder l’apparition du ruissellement. Les décompacteurs travaillent le sol en profondeur de 25 à 50 cm, grâce à des dents très robustes fixées à un bâti. Le décompacteur est un outil tracté, composé de dents en acier de 60 à 80 cm. Il soulève le sol à une puissance de traction élevée de 10 CV/dent. Le fonctionnement de cet outil est coûteux en énergie et en temps. Son utilisation doit être complétée avec un travail du sol superficiel.

Les travaux superficiels: Le paillage, l’enfouissement des engrais et le désherbage sont des travaux superficiels du sol. Ces mesures sont importantes afin d’augmenter la production en eau et en éléments nutritifs. Les herses sont également utilisées avec la traction animale pour les opérations de travail du sol suivant le labour. Il existe d’autres types de herses telles que la herse rotative, des petites herses à disques et des billonneuses. La herse rotative est l’outil plus utilisé pour la préparation du lit de semences à une profondeur de 8 à 10 cm. Les pièces qui travaillent sont des dents tournant autour d’un axe vertical. Les cultivateurs légers utilisés sont exclusivement équipés de dents vibrantes en forme de “S”. Ceci permet à la dent de vibrer longitudinalement et latéralement. Le passage de cet outil limite les remontées de mottes et réduit les risques de formation de lards dans les sols à consistance plastique ou semi.

Regardez aussi

agrimaroc.ma

Analyse: A quand une politique agricole africaine commune ?

Et si l’avenir de l’Afrique passait par une politique agricole africaine commune?  Pourquoi une politique …

2 commentaires

  1. Avatar

    Outils de travail superficiels des sols pour la conservation des sols

  2. Avatar

    Vous nous aidez à améliorer nos connaissances oubliées par l’âge et le temps.Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *