Accueil / Actualités / Actu internationales / La Russie exhorte la Turquie à renforcer son contrôle sur les fruits et légumes
La Russie appelle la Turquie à renforcer son contrôle sur les fruits et légumes
La Russie exhorte la Turquie à renforcer son contrôle sur les fruits et légumes.

La Russie exhorte la Turquie à renforcer son contrôle sur les fruits et légumes

La Turquie a appelé la Turquie à renforcer son contrôle sur l’approvisionnement en fruits et légumes.

La Russie a interdit l’importation de tomates et de poivrons en provenance de plusieurs pays. Récemment, lors d’une réunion, le pays a exhorté les autorités turques à renforcer le contrôle des fruits et légumes après avoir détecté la moniliose dans des poires en provenance de Turquie. Cependant, la Turquie a nié ces affirmations.

La partie turque a déclaré qu’elle avait mené sa propre enquête, qui a révélé une filière d’approvisionnement en poires de pays tiers vers la Fédération de Russie sous le couvert de fruits de Turquie. Selon le ministère turc de l’Agriculture, aucune pourriture brune des fruits n’a été trouvée dans le pays, rapporte East-Fruit.

Lire aussi : Fruits : Le Maroc dans le top 30 des principaux pays producteurs

Néanmoins, le Rosselkhoznadzor a annoncé qu’il était nécessaire de renforcer le contrôle des expéditions de poires vers la Fédération de Russie et de rendre compte des résultats de l’enquête.

L’importation de tomates figurait également à l’ordre du jour des négociations. En effet, la fourniture de tomates et les poivrons, des régions de Antalya et Izmir, a été suspendue.

Selon la partie russe, cette année, le volume de produits agricoles turcs, contaminés par des installations de quarantaine, a légèrement diminué. Néanmoins, pour que la situation change sensiblement, la Turquie doit se former et présenter un tableau complet des régions et des zones où il n’y a pas de virus dangereux, et c’est à partir de ces endroits, que les autorités turques doivent exporter des produits vers le marché russe.

Pour contrôler la situation, le Rosselkhoznadzor considère qu’il est possible d’utiliser le format des inspections vidéo des fournisseurs turcs, y compris la vérification du matériel végétal.

Regardez aussi

Maroc : plus de 600.000 ha sont désormais irrigués au goutte à goutte

Covid-19 : Malgré la crise sanitaire, l’économie marocaine résiste

Covid-19: L’économie marocaine, une résilience à toute épreuve malgré une crise sanitaire sans précédent. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *