Accueil / Actualités / Actu internationales / Russie : la consommation de myrtilles en hausse de 83%, avec le Maroc comme premier fournisseur
Russie la consommation de myrtilles en hausse de 83%, avec le Maroc comme premier fournisseur
Russie : la consommation de myrtilles en hausse de 83%, avec le Maroc comme premier fournisseur.

Russie : la consommation de myrtilles en hausse de 83%, avec le Maroc comme premier fournisseur

La consommation de myrtilles en Russie a augmenté de 83%, avec le Maroc comme premier fournisseur.

Selon l’agence Gidmarket, la consommation de myrtilles en Russie en 2019 a augmenté de 82,8% par rapport à 2017, passant de 26,7 g à 48,8 g par personne et par an. Par ailleurs, la consommation a également, augmenté avec la pandémie, alors que le Maroc est demeuré le principal fournisseur de la Russie en ce fruit.

En termes monétaires, en 2019, la consommation moyenne par habitant de myrtilles par an a doublé par rapport à 2017. Selon Fruitnews, une telle hausse s’explique par « une tendance vers un mode de vie sain, le végétarisme, des aliments biologiques; la popularité croissante des myrtilles parmi la population, ses propriétés bénéfiques pour le corps; un segment croissant de la transformation des myrtilles fraîches, élargir ses domaines d’application; augmenter la production mondiale de myrtilles ».

« Le volume de la production de ce produit agricole en Russie étant encore extrêmement faible, il est plus facile de suivre l’évolution des volumes de consommation sur la base des données sur les importations de baies du Service fédéral des douanes », indique la même source.

Lire aussi : Myrtilles : le Maroc reste le leader des exportations en Russie

La croissance des importations et, par conséquent, de la consommation de baies du genre Vaccínium (nomenclature des marchandises soumises au code du commerce extérieur 081040), y compris les myrtilles fraîches, les canneberges, les bleuets et les airelles rouges représentaient 184% de 2017 à 2019. En 2017, l’importation de ces baies était de 17,4 g par personne et par an, mais en 2019, il était passé à 49,4 g par personne et par an, ce qui constitue une avancée remarquable.

Regardez aussi

Le Maroc élu au Conseil d'Administration du Programme Alimentaire Mondial

Rabat illuminée à l’occasion de la Journée mondiale de l’Alimentation.

Rabat illuminée à l’occasion de la Journée mondiale de l’Alimentation. Comme chaque année, L’Organisation des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *