Accueil / Actualités / Actu internationales / FAO: L’indice mondial des prix des aliments augmente grâce à l’huile, au lait et au sucre
FAO: L'indice mondial des prix des aliments augmente grâce à l'huile, au lait et au sucre
FAO: L'indice mondial des prix des aliments augmente grâce à l'huile, au lait et au sucre.

FAO: L’indice mondial des prix des aliments augmente grâce à l’huile, au lait et au sucre

L’indice FAO des prix des produits alimentaires a atteint en moyenne 93,2 points le mois dernier, en hausse de 2,4%.

Les prix mondiaux des denrées alimentaires ont augmenté en juin pour afficher leur première augmentation en 2020 et marquer un léger rebond après les fortes baisses provoquées par la pandémie de coronavirus, a annoncé jeudi l’agence des Nations Unies pour l’alimentation.

L’indice des prix des produits alimentaires de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), qui mesure les variations mensuelles d’un panier de céréales, d’oléagineux, de produits laitiers, de viande et de sucre, a atteint en moyenne 93,2 points le mois dernier, en hausse de 2,4% par rapport à mai.

Hausse des prix de l’huile végétale, du sucre et des produits laitiers

L’indice des prix de l’huile végétale a bondi de 11,3% en juin, annulant quatre mois consécutifs de baisse. Le rebond reflète principalement des valeurs plus élevées d’huile de palme, qui ont été levées par la reprise de la demande d’importation mondiale et les inquiétudes concernant d’éventuels problèmes de production dans un contexte de pénurie prolongée de main-d’œuvre migrante liée à l’épidémie de coronavirus (Covid-19).

Lire aussi : HCP : Baisse de 0,6% de l’indice des produits alimentaires au Maroc

L’indice du sucre a augmenté de 10,6% en glissement mensuel, en partie shunté par les informations faisant état de goulets d’étranglement dans les ports brésiliens en raison des mesures introduites pour contenir la propagation du virus, a indiqué la FAO.

L’indice laitier a grimpé de 4,0%, mais toutes ses composantes sont restées en deçà de ce qu’elles étaient avant que la pandémie ne déferle sur le monde.

Baisse de l’indice de prix des céréales et de la viande

L’indice des prix des céréales a reculé de 0,6% par rapport à mai, la pression à la baisse sur les prix du blé s’intensifiant le mois dernier, en partie en raison de l’amélioration des perspectives de production dans un certain nombre de grands pays exportateurs, en particulier dans la région de la mer Noire. En revanche, les prix du maïs ont été plus fermes en juin, soutenus par une certaine reprise de la demande et des conditions de croissance défavorables aux États-Unis, a souligné l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture.

L’indice des prix de la viande a également reculé de 0,6% sur le mois, les cours des volailles et des viandes bovines ayant baissé en raison de l’accroissement des disponibilités à l’exportation dans les principales régions productrices.

Regardez aussi

Eau : Le Maroc prévoit d'économiser 2,5 milliards de m3 dans l'agriculture

Eau : Le Maroc prévoit d’économiser 2,5 milliards de m3 dans l’agriculture

Le Maroc prévoit l’économie de plus de 2,5 milliards de mètres cubes d’eau dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *