Accueil / Actualités / Actu internationales / Sucre: 2019/2020 marquera le plus grand déficit depuis 11 ans
Sucre: 2019/2020 marquera le plus grand déficit depuis 11 ans
Sucre: 2019/2020 marquera le plus grand déficit depuis 11 ans

Sucre: 2019/2020 marquera le plus grand déficit depuis 11 ans

Sucre: 2019/2020 marquera le plus grand déficit depuis 11 ans

Le dernier rapport de l’Organisation internationale du sucre (ISO) indique que 2019/2020 marquerait le déficit de sucre le plus important enregistré depuis 11 ans.

Le volume de sucre mondial devrait ainsi chuter de 4,8 % par rapport à la saison précédente à 166,7 millions de tonnes alors que la consommation atteindrait 176,1 millions de tonnes en 2019/2020 en hausse de 1,3%. Par ailleurs, le déficit important mettra sous pression les stocks mondiaux qui pourraient chuter de 9,1 millions de tonnes, soit un niveau proche de celui enregistré en 2008/2009.

Des prévisions qui viennent s’ajouter à des problèmes existants dans la filière sucrière au Maroc. En effet, l’excédent de la production prévu à partir de 2022, résultat d’un réajustement forcé des tendances de l’évolution de la filière vers les cibles fixées par la stratégie agricole, le Plan Maroc Vert, se résorberait selon les projections.

Lire aussi: Stévia : Pourquoi le Maroc tarde à développer la culture de cette alternative saine du sucre ?

Selon l’ISO, le gap devrait désormais atteindre 9,44 millions de tonnes contre 6,12 millions de tonnes prévues en novembre dernier en raison notamment des baisses importantes attendues en Inde et en Thaïlande. Par ailleurs, si les perspectives de production s’annoncent favorables au Brésil et en Russie, elles ne pourront permettre que de compenser en partie le déficit sur le marché.

En ce qui concerne les prix, l’incertitude liée aux conséquences du coronavirus sur l’économie mondiale pourrait continuer à déprimer les cours dans les prochains mois.

Regardez aussi

La pénurie eau menace t-elle agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau menace t-elle l’agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau au Maroc inquiète au plus haut point les agriculteurs et les ménages. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *