Accueil / Actualités / Actu internationales / Sécurité alimentaire : Le Maroc sauvegarde ses semences en Norvège
Sécurité alimentaire : Le Maroc sauvegarde ses semences en Norvège
Sécurité alimentaire : Le Maroc sauvegarde ses semences en Norvège.

Sécurité alimentaire : Le Maroc sauvegarde ses semences en Norvège

Le Maroc est parmi les pays qui conservent leurs graines à la Banque des semences en Norvège.

Le Maroc a participé au Sommet sur les semences, intitulé «Diversité génétique pour des systèmes alimentaires plus résilients», qui s’est tenu à Longyearbyen, en Norvège, et organisé par le ministère norvégien de l’Agriculture et de l’Alimentation, le Centre nordique de ressources génétiques et Crop Trust à l’occasion du dépôt des semences au Seed Vault le même jour.

«Aujourd’hui, aucun pays n’est autosuffisant en ce qui concerne les ressources génétiques nécessaires pour soutenir la sécurité alimentaire», a déclaré Simran Sethi, journaliste et auteur, faisant ainsi, allusion à l’impact du changement climatique sur la production agricole et alimentaire. «Nous avons besoin les uns des autres; nous nous nourrissons les uns les autres. Nous avons tous le pouvoir de façonner le système alimentaire et devons agir – graine par graine et repas par repas. “

«Le travail impressionnant que les banques de semences nationales et régionales, et en fait le Seed Vault, accomplissent pour préserver les variétés de semences est si important non seulement pour la conservation des systèmes de culture, mais aussi pour la sécurité à long terme de notre monde», a déclaré le président ghanéen, Akufo-Addo.

Lire aussi : Covid-19: L’autosuffisance alimentaire permet au Maroc de tenir

Après le Sommet, 35 institutions ont ainsi, déposé 65.119 adhésions dans 188 boîtes dans la chambre forte des semences, indique Hortidialy. Par ailleurs, cela porte le total à 1.050.000 accessions dans le Seed Vault, qui est la plus grande sauvegarde de sécurité de la diversité des cultures au monde. Parmi les premiers déposants figuraient la Nation Cherokee (États-Unis), l’Université de Haïfa (Israël), l’Institut national de la recherche agronomique ‘INRA‘ (Maroc), l’Institut Julius Kühn (Allemagne); l’Institut libanais de recherche agricole, Baekdudaegan National Arboretum (Corée du Sud); Suceava Genebank ‘Mihai Cristea’ (Roumanie) et Royal Gardens at Highgrove via Kew Gardens (Royaume-Uni).

 

Regardez aussi

Le Maroc est le 4ème fournisseur de l'Allemagne en tomates

Le Maroc est le 4ème fournisseur de l’Allemagne en tomates

Le Maroc fournit plus de 40.081 tonnes de tomates en Allemagne. Selon l’Office fédéral allemand …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *