×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 7 août 2022
Accueil / Actualités / Actu internationales / Situation inédite : le Maroc enregistre une baisse de 75% dans l’exportation des agrumes
Agrumes : Un manque qui commence déjà à se faire sentir avec une hausse des prix de 30%
Agrumes : Un manque qui commence déjà à se faire sentir avec une hausse des prix de 30%

Situation inédite : le Maroc enregistre une baisse de 75% dans l’exportation des agrumes

Le Maroc enregistre une baisse de 75% dans l’exportation des agrumes lors de la campagne 2019-2020.

L’ASPAM (Comité technique de l’Association des Producteurs d’Agrumes du Maroc) a annoncé une baisse de 75% des exportations durant la campagne 2018-2019. 

Malgré la hausse de la production lors de la campagne 2018-2019, les exportations d’agrumes au Maroc ont chuté en moyenne de 50% et même de 75% dans certaines régions. Cette forte baisse des exportations a été engendrée par de nombreux aléas, dont les fortes chaleurs du mois d’août 2019.

Ainsi, cette chute a occasionné des pertes à l’export estimées à deux milliards de dirhams. Selon l’ASPAM, il restait à la date du 23 Novembre 8.000 tonnes à exporter sur les 42.000 prévues. Ces quantités exportées l’ont été pour 50% vers le marché russe, 30% vers les pays d’Amérique du Nord et seulement 12% vers les marchés de l’Union européenne. De plus, ce sinistre dans la filière agrumicole, loin de s’en arrêter là, serait éventuellement observé lors de la campagne 2019-2020. En conséquence, le soutien des pouvoirs publics, qui tarde pourtant à venir, demeure indispensable pour résoudre ce fléau.

De même pour la Tunisie qui, pour des raisons similaires, observera une baisse de 17% dans la production des agrumes pour la campagne 2019-2020.

Regardez aussi

La pénurie de l’eau et ses effets sur la sécurité alimentaire au centre du débat

Ouverture de la 65ème édition du Congrès Mondial de l’Association Internationale des Etudiants en Agriculture …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.