Accueil / Technique / Dossier / Aperçu du marché mondial des citrons
Aperçu-du-marché-mondial-des-citrons
Le coronavirus a engendré une forte demande en citrons

Aperçu du marché mondial des citrons

Certains commerçants s’interrogent sur la demande, restera-t-elle stable ou y aura-t-il bientôt trop de citrons ?

Alors que la demande sur le marché est élevée, les volumes, eux, sont inférieurs à ceux de l’année dernière. L’augmentation de la demande est liée à la crise engendrée par le coronavirus, le fruit étant connu pour être une grande source de vitamine C.

Argentine : malgré une production plus faible, les exportations de citrons sont en hausse

L’Argentine a commencé tôt cette année. La saison a démarré en mars avec les premières exportations vers la Russie, l’Ukraine et le Canada. Les exportations vers les États-Unis ont suivi en avril puis en Europe au début du mois de mai. La Russie et l’Europe restent les marchés de vente principaux, mais avec la réouverture du marché américain en 2018, de grands efforts ont été faits pour s’y développer. Les exportations vers les États-Unis ont été quelque peu retardées en raison des mesures prises par l’Argentine contre le coronavirus (Covid-19). Les producteurs n’ont pas eu à se plaindre des conditions climatiques, qui ont permis une bonne récolte.

Afrique du Sud : accélération des exportations de citrons et début précoce de la saison

L’industrie sud-africaine du citron est très prudente quant à ses perspectives d’exportation. D’importants volumes sont actuellement en jeu, mais les gros volumes en provenance d’Afrique du Sud et d’Argentine pourraient mettre le marché sous pression. Les exportations devraient atteindre 27,1 millions de boîtes (15 kg chacune), soit 5 millions de boîtes de plus que l’année dernière. Une augmentation qui est principalement due à une expansion de la superficie. Même si la plantation de nouveaux citronniers a ralenti, plus de 43 % de tous les arbres sud-africains ont quatre ans ou moins.

La saison a commencé plus tôt cette année. Le volume de citrons exportés est déjà supérieur à celui de l’année dernière, une grande partie étant destinée au Moyen-Orient, qui réclame des citrons précoces. Après des années de forte demande de la part de la Russie, les exportations ont chuté cette année.

Pays-Bas : le prix peut-il rester le même ?

Avec la fin imminente des campagnes en Espagne et en Italie, et du fait que la Turquie ne soit plus autorisée à exporter des citrons, les commerçants se préparent pour les citrons de l’hémisphère sud. Début mai, le premier navire frigorifique transportant des citrons argentins arrivait déjà dans le port de Vlissingen, une escale sur la route de Saint-Pétersbourg. Si un négociant a des perspectives optimistes pour la saison à venir, un autre est, selon ses propres termes, plus réaliste.

La forte demande soutenue du secteur de la vente au détail et, par la suite, la réouverture de la restauration en été, avec des prix élevés payés pour les fruits, tranchent avec les craintes d’un excédent de citrons en provenance d’Afrique du Sud et d’Argentine. En effet, l’Afrique du Sud devrait exporter davantage vers l’Europe. L’Argentine, avec ses nouvelles plantations, le fera également, ce qui pourrait mettre les prix sous pression.

Allemagne : la forte demande conduit à une fin précoce de la saison espagnole

Vers Pâques, la demande de citrons en Allemagne a été – comme chaque année – très élevée. Cependant, une augmentation supplémentaire a été observée cette année. « Cela est dû à la forte teneur en vitamine C des citrons, dans la mesure où l’on peut dire qu’elle contribue à renforcer le système immunitaire. À cause du coronavirus, la demande de tels produits, dont les citrons, augmente », explique un commerçant.

La demande accrue a un impact sur la situation des ventes. « Bien qu’il y ait une pénurie de citrons, la capacité de stockage et d’emballage est insuffisante depuis un certain temps. Le besoin urgent de gros volumes a conduit à une diminution rapide du stock de citrons espagnols ». Cela vaut pour les citrons conventionnels et biologiques de la variété Verna, qui sont essentiellement importés des régions de culture espagnoles de Murcie et de Malaga. Voilà pourquoi les gens comptent également sur une fin précoce de la saison espagnole.

Suisse : ventes record de citrons biologiques

Les ventes de citrons biologiques sur le marché de détail suisse ont atteint un nouveau sommet en mars. En moyenne, 161 tonnes de citrons biologiques ont été vendues par semaine, soit 47 % de plus qu’en février et 53 % de plus qu’en mars 2019. En revanche, la part de marché des citrons biologiques est restée pratiquement la même, à 42 %, selon l’association agricole BLW.

France : passage à l’hémisphère sud

La vente de citrons se porte bien en France, actuellement. Ceci est dû en particulier aux vertus bénéfiques de ce fruit pour la santé. La saison espagnole est presque terminée. Suite aux fortes précipitations du printemps en Espagne, certains problèmes de qualité se sont posés, mais ceux-ci ont été résolus plus tard dans la saison. L’Afrique du Sud et l’Argentine entrent maintenant sur le marché.

Espagne : fin avancée pour la saison des citrons Verna

L’engouement des semaines précédentes, caractérisé par une demande et des prix incroyablement élevés pour les citrons, est à présent terminé. Le coronavirus continue d’avoir un fort impact sur la demande, bien que la vente de fruits de classe 2 et de grands formats reste difficile. L’Espagne est maintenant complètement passée du Primafiori au Verna, avec des rendements qui devraient être de 30 à 40 % inférieurs à ceux de l’année dernière, si bien que la saison se terminera plus tôt. On trouve beaucoup de grands calibres, car il y a moins de fruits par arbre.

Bien que les prix aient baissé ces dernières semaines, ils restent favorables pour les producteurs (0,72 à 0,85 € / kg). Les prix élevés en Europe ont encouragé les Argentins et les Sud-Africains à exporter leurs citrons plus tôt sur le marché européen. Les premiers citrons en provenance d’Argentine sont arrivés début mai, et maintenant un grand nombre de conteneurs frigorifiques chargés de citrons sont en route par voie maritime.

Italie : plus de demande, moins de citrons

En Sicile, la production de citrons est actuellement à son niveau le plus bas depuis 15 ans. « Tout au long de l’année 2020, le prix de vente est resté élevé, avec une moyenne de 0,75 €/kg », explique un producteur sicilien. « Nos citrons sont expédiés dans le nord de l’Italie, en France, en Autriche, en Allemagne et aux Pays-Bas. Les problèmes avec le Mal Secco (Phoma tracheiphila) persistent ».

L’offre de citrons de Syracuse a diminué en raison des conditions climatiques défavorables de la saison précédente, mais la demande pour ces citrons augmente, en partie en raison d’une réduction des importations en provenance d’Espagne. Les prix à l’origine ont donc augmenté de 0,75 à 0,95 € / kg. De nombreux entrepreneurs de la région de Syracuse investissent dans la culture du citron en augmentant les superficies. Ces nouvelles superficies ne seront mises en production que dans 3-4 ans.

Les citrons Primofiori continueront d’être récoltés en Calabre pendant une quinzaine de jours. La saison en Calabre a été prolongée de 30 jours en raison des précipitations de la semaine dernière. La campagne 2019/2020 a été bonne pour les citrons en raison de la demande accrue du marché. Les prix de vente tournent autour de 1,20 / 1,30 € / kg, mais ils devraient augmenter de 20 cents la semaine suivante si l’offre continue de baisser.

Turquie : les exportations de citrons cesseront jusqu’en août

En raison des mesures introduites pour stopper la propagation du coronavirus, les exportations de citrons du pays vont cesser jusqu’en août 2020. Les citrons ont été inclus sur une liste de produits interdits à l’exportation pour le moment.

Chine : l’exportation de citrons de Chine progresse

En Chine, les exportations de citrons ont considérablement augmenté ces derniers temps. En raison du coronavirus, les consommateurs cherchent à acheter plus de produits contenant de la vitamine C. Par conséquent, la demande de citrons a augmenté et le prix des citrons chinois a grimpé au cours des dernières semaines. Les citrons chinois sont principalement cultivés à Chongqing et dans le Sichuan.

États-Unis : forte demande émanant du commerce de détail

Les citrons présents sur le marché américain proviennent actuellement de deux régions. D’une part, on trouve des citrons de Californie, dont le deuxième district est actuellement en production. La Californie est en mesure de produire des citrons toute l’année. D’autre part, on trouve des fruits mexicains, dont de grandes quantités sont attendues d’ici 3 à 4 semaines. Les fruits mexicains restent sur le marché pendant 9 mois. L’Argentine et, dans une moindre mesure, l’Uruguay et le Chili, exportent également des citrons vers le marché américain.

La restauration absorbe normalement des volumes réguliers de produits provenant des négociants, mais en raison de sa fermeture, de nombreux citrons sont aujourd’hui entreposés. La demande du commerce de détail a fortement augmenté ; cependant, dès que de grands volumes de citrons mexicains entrent sur le marché, on peut s’attendre à une augmentation de l’offre et à une baisse des prix.

Australie : expansion du marché intérieur

En Australie, les citrons sont cultivés toute l’année. La superficie consacrée aux agrumes dans le pays est en croissance, mais la plupart des citronniers sont encore en phase de pousse. La saison dernière, 48 232 tonnes de citrons et de citrons verts ont été cultivées. 79 % de ces quantités représentaient des citrons et seulement 7 % du total étaient destinés au marché du frais. La saison dernière, 4 000 tonnes étaient encore importées, mais avec l’extension des surfaces cultivées, principalement dans le Queensland, le pays espère continuer à réduire ce volume. L’industrie voit encore de nombreuses possibilités de croissance sur le marché intérieur et essaie d’en tirer parti à travers des promotions et des campagnes publicitaires.

Freshplaza

Regardez aussi

bananes

Banane Bio: Préparation de la parcelle et Plantation

Préparation de la parcelle et Plantation de la banane en mode biologique. Le Maroc prévoit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *