Accueil / Actualités / Actu internationales / Le changement alimentaire aux États-Unis stimule l’huile d’olive
Le-changement-alimentaire-aux-États-Unis-stimule-l-huile-d-olive
Le changement alimentaire aux États-Unis stimule l'huile d'olive.

Le changement alimentaire aux États-Unis stimule l’huile d’olive

La consommation d’huile d’olive a augmenté en Amérique du Nord notamment aux États-Unis.

Les États-Unis sont l’un des pays au monde avec les taux d’obésité les plus élevés parmi ses habitants, ce qui pourrait changer dans les années à venir. En effet, la prise de conscience sur les risques de maladies cardiaques et le diabète pousse les états-uniens vers la consommation d’aliments et de graisses plus sains, comme l’huile d’olive.

L’évolution des habitudes d’achat des consommateurs a conduit les producteurs d’huile et de graisse à se concentrer sur la fabrication de produits plus sains pour répondre aux besoins croissants des consommateurs conscients de l’importance des produits agricoles et aliments pour la santé, surtout avec l’avènement de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

L’huile la plus favorable dans ce changement de tendance alimentaire est l’huile d’olive, dont la consommation augmente régulièrement en Amérique du Nord (en particulier aux États-Unis) en raison des recommandations de la Food and Drug Administration (FDA).

Lire aussi : Le Maroc mise sur le digital pour promouvoir son huile d’olive en Amérique

Cette dernière avertit que la consommation de deux cuillères à soupe d’huile d’olive par jour peut réduire le risque de maladie cardiaque. Ces autres avantages associés à la consommation de cet aliment, tels que la réduction du risque d’ostéoporose, de tension artérielle, de diabète et de cholestérol, ont conduit à une croissance continue de la demande en Amérique du Nord.

Lire aussi : Le Maroc est le pays qui consomme le plus d’huile d’olive dans le monde arabe

Regardez aussi

Tunisie : Le déficit de la balance commerciale agricole se réduit à 49 M$

Tunisie : Le déficit de la balance commerciale agricole se réduit à 49 M$

Le déficit de la balance commerciale agricole s’est réduit en Tunisie grâce aux exportations d’huile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *