Accueil / Actualités / Actu internationales / Agriculture bio : le Qatar compte sur la Tunisie pour augmenter sa production
Agriculture bio : le Qatar compte sur la Tunisie pour augmenter sa production
Agriculture bio : le Qatar compte sur la Tunisie pour augmenter sa production.

Agriculture bio : le Qatar compte sur la Tunisie pour augmenter sa production

La Tunisie va développer des méthodes durables pour augmenter la production végétale au Qatar.

Le Qatar envisage d’accroître son agriculture et sa sécurité alimentaire de manière durable et compte sur la technologie tunisienne pour arriver à ses fins. En effet, le centre pour le développement durable (CSD) de l’Université du Qatar, en étroite collaboration avec des chercheurs tunisiens, travaille actuellement sur un projet de production d’engrais biologiques à base de micro-organismes tolérants au sel pour promouvoir la production de cultures biologiques.

Ce bio-engrais permettra non seulement d’améliorer la productivité des plantes et la qualité des fruits, mais aussi de renforcer la qualité du sol et de permettre l’utilisation d’eau salée pour la production agricole durable de cultures conventionnelles telles que les tomates, révèle Hortidaily.

Lire aussi : Maroc : la production de la filière biologique est passée de 40.000 à 120.000 tonnes

Selon Imen Saadaoui, professeur associé de recherche à la CSD de l’université du Qatar et co-responsable du projet, « ce nouveau bio-fertilisant améliorera la qualité du sol, ainsi que la capacité de tolérance au sel de la plante, ce qui permettra d’utiliser des eaux d’irrigation à forte concentration en sel. Cela peut jouer un rôle important dans la promotion d’une production alimentaire durable au Qatar. »

Le projet favorisera la collaboration internationale entre les chercheurs locaux et le Centre de biotechnologie de Sfax (Tunisie) d’où provient la technologie. Le Dr Slim Tounsi, directeur du Centre de biotechnologie de Sfax et chef de file du projet, a commenté l’initiative : « Nous sommes ravis de travailler avec nos collègues de l’Université du Qatar pour piloter cette technologie – nous pensons qu’elle peut avoir un impact significatif sur la durabilité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire au Qatar, et nous sommes impatients de la voir en action. »

Regardez aussi

Les ventes de produits bio explosent aux États-Unis

La Tunisie élue pour abriter le prochain congrès mondial de l’agriculture biologique en 2024

La Tunisie abritera le prochain congrès mondial de l’agriculture biologique en 2024. Le congrès mondial …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *