Accueil / Actualités / Actu internationales / Tomates : la Turquie se tourne vers la Roumanie pour augmenter ses exportations
Tomates : la Turquie se tourne vers la Roumanie pour augmenter ses exportations
Tomates : la Turquie se tourne vers la Roumanie pour augmenter ses exportations.

Tomates : la Turquie se tourne vers la Roumanie pour augmenter ses exportations

À la fin de 2021, la Turquie a augmenté ses exportations de tomates de 3%.

Les exportations de tomates de Turquie en 2020 ont augmenté de 3% par rapport à l’année précédente pour s’établir à 313,4 millions de dollars, selon les données de l’Union des exportateurs de l’Anatolie du Sud-Est (GAIB).

Bien que la Russie soit le principal marché d’exportation des tomates turques, en 2020, elle a réduit le quota pour les marchandises en provenance de Turquie, il a été possible de réaliser une augmentation des exportations de tomates par rapport à l’année précédente. Les exportateurs de produits agricoles ont accordé plus d’attention aux marchés tels que la Roumanie, l’Ukraine, la Biélorussie, la Syrie, l’Allemagne et la Pologne.

Lire aussi : La Russie veut diminuer ses importations de tomates marocaines

En 2020, la Turquie a exporté des tomates à 51 pays pour 313 millions dollars à 405.000 tonnes ; En  2019, ces chiffres étaient à 304 millions de dollars pour 440.000 tonnes.

La Russie est resté le principal importateur de tomates turques – en 2020, les exportations vers ce pays se sont élevées à 62,217 millions de dollars. La plus grande croissance des exportations est observée en Roumanie, avec une augmentation de 38% par rapport à 2019 à 50,332 millions de dollars. Elle est suivie par l’Ukraine – 36,56 millions de dollars et la Bulgarie – 28,8 millions de dollars.

Le président de l’Union des investisseurs et des producteurs de serre (sera-BIR), Muslim Yanmaz, a déclaré à Anadolu que la production de tomates en 2020 était plus productive et que des niveaux records avaient été atteints. Celui-ci a, par ailleurs, souligné qu’en dépit des restrictions au milieu de la pandémie dans les pays européens, il était possible d’atteindre une croissance des exportations de 3%.

 

 

Regardez aussi

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Canada: un projet TV encourage les enfants à découvrir l’agriculture

Au Canada un Show télévisuel pour éduquer les enfants sur la culture en serre et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *