Accueil / Actualités / Actu internationales / Les supermarchés britanniques s’attendent à une pénurie de fruits et légumes
Les supermarchés britanniques s'attendent à une pénurie de fruits et légumes
Les supermarchés britanniques s'attendent à une pénurie de fruits et légumes.

Les supermarchés britanniques s’attendent à une pénurie de fruits et légumes

Les supermarchés au Royaume-Uni prévoient une pénurie de fruits et légumes.

Les supermarchés et les grossistes au Royaume-Uni avertissent les acheteurs d’une éventuelle pénurie de fruits et légumes comme la laitue, le brocoli et les agrumes avant Noël après que la France ait interdit aux transporteurs de fret de traverser la Manche dans le but de contenir la propagation de la nouvelle souche du coronavirus.

Le secrétaire à l’environnement, George Eustice, a organisé un appel d’urgence avec les dirigeants des supermarchés lundi après-midi pour discuter de la situation, les détaillants craignant que l’interdiction des camions ne se combine avec la perturbation du Brexit pour causer de graves difficultés aux magasins.

Les détaillants ont déclaré que les ingrédients d’un déjeuner de Noël traditionnel, tels que la dinde, les carottes, les pois, les pommes de terre, les panais et les choux de Bruxelles, étaient principalement produits au Royaume-Uni et disponibles à l’achat, mais certaines étagères pourraient, selon The Guardian, bientôt être vides de certains produits frais et agricoles importés d’ Europe.

Lire aussi : Fruits : Le Maroc dans le top 30 des principaux pays producteurs

« Si rien ne change, nous commencerons à voir des lacunes au cours des prochains jours sur la laitue, certaines feuilles de salade, les choux-fleurs, le brocoli et les agrumes – qui sont tous importés du continent à cette période de l’année », a déclaré un porte-parole de Sainsbury.

«Nous espérons que les gouvernements britannique et français pourront parvenir à une solution mutuellement acceptable qui donne la priorité au passage immédiat des produits et de tout autre aliment dans les ports.»

Sainsbury’s a ajouté qu’il «s’approvisionnait en tout ce que nous pouvons au Royaume-Uni et recherchait un moyen de transport alternatif pour les produits provenant d’Europe».

Regardez aussi

Une étude sur l’avenir des compétences dans le secteur agroalimentaire au Maroc

Une étude européenne sur l’avenir des compétences dans le secteur agroalimentaire au Maroc vient de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *