Accueil / Actualités / Actu internationales / L’ozone, un allié de taille pour la désinfection et la conservation des fruits ?
ozone un allié de taille pour la désinfection et la conservation des fruits
L'ozone, un allié de taille pour la désinfection et la conservation des fruits ?

L’ozone, un allié de taille pour la désinfection et la conservation des fruits ?

Le pouvoir oxydant de l’ozone convainc de plus en plus d’agriculteurs.

L’ozone en tant qu’agent désinfectant gagne de plus en plus d’adeptes dans l’agriculture. Grâce à son grand pouvoir oxydant, cette substance est capable de détruire la majorité des champignons, virus et bactéries qui affectent les cultures, ce qui permet « d’augmenter la productivité et, en plus, de réduire l’utilisation de produits chimiques ».

Selon une entreprise espagnole de production de fruits, les chiffres varient selon le type de culture; cependant, au minimum, l’utilisation de produits phytosanitaires diminue de 20 à 25% et la production agricole augmente de 10 à 15%

L’ozone peut être utilisée au niveau du système de stockage, ainsi que dans le processus de criblage et de conditionnement du fruit, mais aussi elle peut s’infiltrer dans l’eau d’irrigation, son action aurait encore un impact plus permanent.

Lire aussi : L’irrigation goutte-à-goutte indispensable pour les agriculteurs marocains

«Il s’agit d’arroser avec de l’eau traitée, exempte de germes, c’est-à-dire de virus, de champignons ou de bactéries, et aussi avec la capacité de guérir et de régénérer la plante, ce qui permettra de profiter d’un arbre plus fort», explique la société agricole.

Un autre des grands avantages de l’ozone est qu’il permet de prolonger la durée de vie utile du fruit, ce qui est essentiel lorsqu’il s’agit de produits destinés à l’exportation, indique Freshplaza. Pour ce faire, l’ozone est injecté dans l’air dans ses deux chambres de stockage, puis dans l’eau des bains de lavage juste avant de commencer le processus de criblage et de conditionnement, éliminant ainsi les agents pathogènes du fruit, qui peuvent affecter sa conservation.

De même, selon l’entreprise, l’ozone «aide à maintenir les niveaux d’humidité élevés, ce qui empêche le fruit de se déshydrater, de perdre de la qualité et du poids, et aide également à neutraliser l’éthylène».

Source : freshplaza

Regardez aussi

Vidéo : une tomate en train de pourrir fait plus de 14 millions de vues sur YouTube

Vidéo : une tomate en train de pourrir fait plus de 14 millions de vues sur YouTube

La vidéo d’une tomate en train de pourrir, fait plus de 14 millions de vues …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *