Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc, devient un géant incontournable de l’agriculture irriguée
La BAD accorde un prêt de 88 millions de dollars au Maroc
Le prêt de la BAD financera la modernisation des infrastructures d’irrigation au Maroc sur environ 26.000 hectares (ha) - (ph:DR)

Le Maroc, devient un géant incontournable de l’agriculture irriguée

Le Maroc, devient un géant incontournable de l’agriculture irriguée.

Depuis l’instauration du Plan Maroc vert, en 2008, le Royaume a presque doublé ses exportations agroalimentaires. Les productions intensives et réserves d’eau se multiplient. Selon un reportage effectué par Ouest France dans la zone agricole de Larache, près de Tanger avec la CMPG, entreprise leader de l’irrigation, le Maroc est un champion de l’irrigation.

En effet, l’agriculture irriguée au Maroc contribue de façon importante dans la production de la valeur ajoutée agricole et intervient à hauteur de 75 % des exportations agricoles.Le secteur irrigué participe à la production de 99% de sucre, 82% de cultures maraîchères, 100% des agrumes et 75% pour le lait. De plus, ce secteur couvre environ 120 millions de journées de travail par an, soit environ 1 million 65 mille emplois dont 250 mille permanents.

A cela, s’ajoutent les retombées importantes à l’amont sur les secteurs des travaux,… mais aussi l’avènement de l’agro-industrie et l’amélioration des revenus des agriculteurs qui, grâce à l’avènement de l’irrigation, a été multipliée par 5 à 13 fois selon plusieurs paramètres.  Parmi ces derniers on peut citer les périmètres, le désenclavement et l’accès aux autres services publics communaux comme l’eau potable, l’électrification, etc., ainsi que les retombées importantes à l’amont sur les secteurs des travaux publics, de l’industrie et des services, et à l’aval sur le secteur de l’agro-industrie.

Regardez aussi

agriculture fiscalité maroc

Agriculture Maroc : 900 millions de dirhams pour financer les petits agriculteurs

Agriculture Maroc : 900 millions de dirhams pour financer les petits agriculteurs. Ce mardi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *