Accueil / Actualités / Actu internationales / Du maïs ou de l’herbe pour nourrir les vaches?
maïs ou herbe pour nourrir les vaches étude
Du maïs ou de l'herbe pour nourrir les vaches? Une étude compare les résultats.

Du maïs ou de l’herbe pour nourrir les vaches?

Du maïs ou de l’herbe pour nourrir les vaches? Une étude compare les résultats.

La Chambre d’Agriculture de Bretagne et l’Institut français de l’élevage Idele ont réalisé une étude de 8 ans sur la ferme expérimentale de Trévarez (Finisterre), pour comparer un système laitier en pâturage avec le même système à base de maïs, en analysant sa technique, résultats économiques et environnementaux.

Conditions d’étude

Deux groupes ont été comparés au sein de la même ferme expérimentale, tous deux avec 60 vaches laitières et une densité de bétail de 1,5 UGM / ha sous deux systèmes d’alimentation différents:

Sur la base de l’alimentation avec de l’herbe (pâture) :  40 ha de pâturages accessibles aux vaches, 28% de maïs sur la principale zone fourragère et 4,2 ha de céréales.

À base de maïs : 15 ha de pâturage accessible pour les vaches, 46% de maïs sur la principale surface fourragère et 5,4 ha de céréales.

Lire aussi : Une très bonne campagne céréalière 2020/2021 pour le Maroc

Les résultats de l’étude rapportés par Agrodigital sont les suivants:

Production de lait :

C’est assez similaire sur les deux systèmes. En effet, avec la ration de farine maïs + soja, les vaches produisent plus de lait (8.162 kg de lait) par rapport au système herbe (7.608 kg). Cependant, avec l’alimentation à base d’herbe, moins de lait est jeté (car il y a moins de mammite). Au final, le lait vendu par vache est quasiment équilibré (7.551 litre de lait (l) dans la ration de maïs et 7.167 l dans le système de pâturage).

Résultat économique :

Le coût de l’alimentation animale est beaucoup plus faible en pâturage (58 € / 1 000 l) par rapport au système maïs (79 € / 1 000 l). La production de lait avec les vaches nourries avec de l’herbe est légèrement inférieure, comme indiqué dans la section précédente et le prix est un peu plus élevé (381 € / 1000 l avec une alimentation à base de maïs et 385 € / 1000 l en pâturage).

Le résultat final représente un bénéfice pour l’agriculteur de 24€/1000 l plus élevé pour le système pâturage que pour le système maïs: 100 €/1000 l en pâturage contre 76€/1000 pour le maïs. Par ailleurs, l’alimentation des vaches avec de l’herbe est plus avantageuse économiquement parlant.

Toujours selon les résultats de l’étude, sur une période de 5 ans, avec des livraisons de 400.000 litres de lait et en supposant que le différentiel de 24 € / 1000 l est maintenu chaque année, un agriculteur avec un système d’alimentation à base d’herbe aurait, ainsi, un bénéfice de 48.000 € de plus qu’un système à base de maïs.

Lire aussi : Maroc : Le renforcement de l’alimentation du bétail en marche

Impact environnemental :

Les émissions de gaz à effet de serre sont assez similaires dans les deux systèmes (0,95 kg CO2 / l de lait). Toutefois, le système en pâturage permet de stocker plus de carbone, donc l’empreinte carbone nette est plus faible dans le système en pâturage (0,81 kg C02 / l de lait contre 0,86 kg de CO2 / l dans le maïs).

Regardez aussi

64ème Conférence générale de l’AIEA sous présidence marocaine : un bilan riche en réalisations

64ème Conférence générale de l’AIEA sous présidence marocaine : un bilan riche en réalisations

64ème Conférence générale de l’AIEA sous présidence marocaine : un bilan riche en réalisations. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *