Accueil / Actualités / Actu internationales / Légumineuses: Quel sera l’impact de la suspension des droits d’importation ?
Légumineuses-Quel-sera-l-impact-de-la-suspension-des-droits-d-importation

Légumineuses: Quel sera l’impact de la suspension des droits d’importation ?

Avec l’approche du Ramadan, la question autour de l’approvisionnement en légumineuses est plus que d’actualité.

La suspension des droits d’importation des légumineuses notamment des lentilles, pois chiches et fèves est entrée en vigueur durant ce mois d’avril. Toutefois, celle-ci pourra-t-elle améliorer le stock national à l’approche du mois sacré du Ramadan ?

En dépit des bouleversements engendrés par l’avènement du Covid-19 dans les tous les secteurs, le Maroc tente d’assurer l’approvisionnement en produits agricoles et alimentaires, et c’est le cas pour les légumineuses. Par conséquent, la suspension des droits d’importation des légumineuses vise à garantir l’approvisionnement régulier et suffisant de ces légumineuses sur le marché national à des prix raisonnables.

Pour le pois chiche qui reste un produit largement consommé durant le mois sacré du ramadan, la suspension devra ramener le prix de revient à l’importation à 1.150 DH/Ql. Actuellement, celui-ci est d’environ 1.640 DH/Ql. Les importations proviennent essentiellement de l’Inde et de l’Espagne.

Pour les lentilles, les prévisions du gouvernement s’attendent à ce que le prix de revient de cette denrée de base baisse de manière importante. Ainsi, il pourrait s’établir à 720DH/Ql. Il est à souligner que les importations de lentilles sont soumises à une TVA de 20%. De plus, elles proviennent en grande majorité du Canada.

Pour les fèves, l’impact positif de la suspension des droits d’importation devra quant à lui améliorer la consommation de cette matière produite localement.

Avec Les Inspirations Ecos

 

 

Regardez aussi

Maroc raisons approvisionnement régulier produits agricoles

Maroc : les raisons de l’approvisionnement régulier en produits agricoles

Comment le Maroc a réussi un approvisionnement régulier et suffisant en produits agricoles ? Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *