AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Le Japon autorise l’importation d’agrumes d’Égypte après 11 ans de débat
Japon autorise importation agrumes Égypte
Le Japon autorise l'importation d'agrumes d'Égypte après 11 ans de débat.

Le Japon autorise l’importation d’agrumes d’Égypte après 11 ans de débat

L’Égypte espère que les exportations d’oranges vers le Japon stimuleront l’économie.

Après de longues négociations entre les deux parties, le Japon a autorisé le gouvernement égyptien à exporter des agrumes vers son sol. Les responsables et les experts estiment que cela contribuera à accroître les exportations égyptiennes, à augmenter le flux de devises étrangères dans le pays, à créer des emplois et à augmenter les revenus des agriculteurs.

Le 2 novembre, le ministère égyptien de l’Agriculture a annoncé que le Japon avait accepté d’importer des agrumes, y compris des oranges. Ainsi, cette annonce intervient après de longues négociations entre les deux parties qui se sont étalées sur plusieurs années.

Le ministre égyptien de l’Agriculture Al-Sayed Al-Qusayr a déclaré dans un communiqué de presse le même jour que l’administration centrale de la quarantaine végétale affiliée au ministère égyptien de l’Agriculture a intensifié en 2019 ses négociations avec la partie japonaise.

Lire aussi : Maroc : augmentation de la production d’agrumes, d’olives et de dattes

Par ailleurs, Ahmed el-Attar, chef de l’Administration centrale de la quarantaine végétale, a déclaré à Al-Monitor : «Après près de 11 ans de négociations, c’est la première fois que le Japon accepte d’importer des agrumes d’Égypte.

Nous avons intensifié les négociations l’année dernière après qu’une délégation égyptienne ait organisé une visite technique au Japon. Nous avons discuté [pendant la visite] des exigences en matière d’exportation». Par la suite, les deux parties parties ont accéléré les négociations, ces dernières ayant abouti à l’approbation par le Japon, des agrumes importés d’Égypte.

 

 

 

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *