Accueil / Actualités / Actu internationales / La croissance des oranges du Maroc fait peur aux agriculteurs espagnols
La croissance des oranges du Maroc fait peur aux agriculteurs espagnols
La croissance des oranges du Maroc fait peur aux agriculteurs espagnols.

La croissance des oranges du Maroc fait peur aux agriculteurs espagnols

La croissance du Maroc dans la production et l’exportation d’oranges angoissent l’Espagne.

Le récent record de l’Égypte dans les exportations des oranges a lancé le débat sur la production et l’expédition d’oranges des pays d’Afrique du Nord dont le Maroc. En effet, les agriculteurs espagnols ne cessent de montrer leur inquiétude face à cette situation qu’ils considèrent «alarmante».

L’Égypte a franchi une étape qui semblait récemment inatteignable, arrachant le leadership mondial dans les exportations d’oranges à l’Espagne et devenant le roi des tonnes vendues. Le pays d’Afrique du Nord a réussi à devenir une puissance dans ce domaine grâce à un plan actif depuis près d’une décennie pour transformer les zones désertiques en fermes agricoles.

Face à cette situation, nombreux sont les agriculteurs espagnols notamment ceux de Valence à s’inquiéter. L’organisation Asaja explique qu’elle «est préoccupée par la croissance de l’Égypte, mais aussi celle de pays comme le Maroc ou la Turquie».

Lire aussi : Le Maroc s’attend à une hausse de 29% de sa production d’agrumes

Cependant, elle précise que la perte de la première place est due à «une campagne particulièrement faible du pays ibérique, qui a vu sa production chuter d’environ 17%». Mais malgré cela, l’association affirme à El Confidencial que la menace est réelle pour les agrumes. «En termes de coûts, nous ne serons jamais en concurrence avec eux, ils ont la main-d’œuvre donnée et sans aucun doute ils continueront leur croissance».

Toutefois, si en termes de volume d’exportation d’oranges, l’Égypte est devenue le premier mondial, l’Espagne a gagné plus de 1.000 millions d’euros grâce aux exportations d’oranges, soit 26,5% du marché mondial, contre 563 millions en Afrique du Sud. Les Égyptiens sont troisièmes à cet égard, générant 557 millions d’euros.

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *