Accueil / Actualités / Actu internationales / Covid-19: L’arrivée des saisonniers marocains en Italie sauve l’agriculture
Covid-19-L-arrivée-des-saisonniers-marocains-en-Italie-sauve-l-agriculture
Covid-19: L'arrivée des saisonniers marocains en Italie sauve l'agriculture

Covid-19: L’arrivée des saisonniers marocains en Italie sauve l’agriculture

Les Marocains constituent la deuxième nationalité la plus importante parmi les saisonniers en Italie.

L’ouverture des frontières aux saisonniers agricoles en Italie a facilité le passage de la main-d’œuvre marocaine, tunisienne, sénégalaise, roumaine, polonaise, bulgare et albanaise, ce qui a permis de sauver plus de 25% de la récolte en cours dans les Abruzzes.

D’ici octobre, les nouveaux arrivants, après un confinement sanitaire de 14 jours en raison du coronavirus, travailleront principalement dans les champs de légumes comme le fenouil, les épinards, les carottes, les pommes de terre et les salades, d’après Yabiladi. Les Marocains constituent la deuxième nationalité la plus importante parmi cette main-d’œuvre, les Roumains représentant la majorité. Par ailleurs, dans les prochains jours, d’autres travailleurs agricoles marocains, qui arriveront cette fois-ci par bateau de Tanger à Gênes, les rejoindront afin de sauver l’agriculture italienne.

Lire aussi : Italie: Régularisation de 200.000 immigrés clandestins pour l’agriculture

Pour rappel, en mai dernier, les entrepreneurs agricoles dans la région des Abruzzes ont pu obtenir les premières arrivées de saisonniers depuis le Royaume, après avoir fait parvenir leur demande à l’ambassade d’Italie au Maroc et pris ainsi, en charge les frais du voyage. En raison de la pandémie, beaucoup de pays européens comme la France, l’Espagne ou encore la Grèce ont fait face à une pénurie de travailleurs agricoles.

Regardez aussi

Crédit Agricole Maroc fonds soutien agriculture

Le Crédit Agricole du Maroc organise des rencontres avec l’interprofession

Le Crédit Agricole du Maroc organise des rencontres avec l’interprofession sous la houlette de Tariq …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *