Accueil / Actualités / Actu internationales / Fruits rouges du Maroc : La déception des producteurs espagnols se profile
Fruits rouges du Maroc: La déception des producteurs espagnols se profile
Fruits rouges du Maroc: La déception des producteurs espagnols se profile

Fruits rouges du Maroc : La déception des producteurs espagnols se profile

Fruits rouges du Maroc : La déception des producteurs espagnols se profile

Récemment, l’association des producteurs Freshuelva avait exigé plus de contrôle dans l’UE sur les baies notamment fruits rouges de pays tiers comme le Maroc. Toutefois, cette dernière se dit déçue.

L’Association des producteurs et exportateurs de fraises et de fruits rouges de Huelva (Freshuelva) avait demandé au ministre espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Luis Planas, par l’intermédiaire de la Fédération espagnole des associations de producteurs-exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes ( Fepex), des contrôles plus stricts. En effet, ces derniers souhaitent qu’on garantisse les inspections phytosanitaires des framboises et des bleuets en provenance des pays tiers dont le Maroc et qu’elles s’effectuent correctement. Il indique que “l’entrée massive de ces fruits en Europe a provoqué un effondrement brutal des prix sur le marché”.

Les producteurs de petits fruits sont déçus par le fait que la réunion tenue jeudi dernier entre le ministre et le secteur a pris fin «sans engagements clairs» de l’administration centrale. En effet, selon eux, l’administration n’a montré aucun effort pour atténuer la crise actuelle de l’agriculture en Espagne. En conséquence, le conseil d’administration a décidé de se joindre à la manifestation organisée le 5 mars par Asaja-Huelva et les coopératives agroalimentaires.

Freshuelva, qui représente presque tous les producteurs et exportateurs de framboises de la province de Huelva, le principal producteur espagnol, dénonce «une augmentation excessive du volume de framboises entrant sur le marché européen en provenance de pays tiers, comme le Maroc, qui violent même la Réglementation européenne du travail et de la santé. “

Regardez aussi

La pénurie eau menace t-elle agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau menace t-elle l’agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau au Maroc inquiète au plus haut point les agriculteurs et les ménages. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *