Accueil / Actualités / Actu internationales / Espagne : Trump menace d’augmenter les tarifs à l’exportation des olives
Espagne : Trump menace d'augmenter les tarifs à l'exportation des olives
Espagne : Trump menace d'augmenter les tarifs à l'exportation des olives.

Espagne : Trump menace d’augmenter les tarifs à l’exportation des olives

L’augmentation des tarifs sur les olives espagnoles serait une opportunité pour le Maroc sur le marché américain.

Les exportateurs espagnols d’olive de table ne savent plus où donner de la tête. En effet, ces derniers sont sous pression après une nouvelle menace de Trump quant aux tarifs douaniers à l’exportation des olives de table.

Selon un document de l’Office of the US Trade Representative (USTR), le pays nord-américain envisage d’appliquer de nouveaux droits de douane d’une valeur d’environ 3,1 milliards de dollars, soit environ 2.748 millions d’euros au taux de change actuel, à différents produits en provenance de France, d’Allemagne, d’Espagne et du Royaume-Uni. Parmi eux, il y a les spiritueux, les olives, le chocolat, les camions et machines et les tarifs pourraient même aller jusqu’à 100%, selon le document publié.

Ainsi, pour les producteurs, le secteur de l’olive serait la principale victime de cette décision; les États-Unis étant la destination de plus de 80% des olives espagnoles. Ceux-ci craignent la perte de leur place dans les exportations au profit de leur éternel concurrent, le Portugal, d’après Agrodiario.

Il faut également souligner que l’application de ces tarifs serait une aubaine pour la filière oléicole du Maroc. En effet, suite à l’imposition par les États-Unis, en 2018, d’un tarif de 35% sur les olives noires espagnoles et 25% sur les olives vertes en 2019, le Royaume a augmenté ses exportations d’olive sur le marché nord-américain et la qualité de ses olives lui offre de bonnes perspectives sur ce marché. Ce qui n’est pas au gout des producteurs et exportateurs d’Espagne.

Lire aussi : Olives : Le Maroc se fraie un chemin dans le marché américain avec 22.526 tonnes

Par ailleurs, les organisations agricoles espagnoles ont demandé au ministère de l’Agriculture de mettre “le maximum de pression possible” afin que les olives ne soit pas incluses dans la liste définitive des produits sujets à l’augmentation des tarifs qui, au fur et à mesure de sa progression, sera connue le 12 août.

 

 

 

Regardez aussi

Le-Maroc-mise-sur-le-digital-pour-promouvoir-son-huile-d-olive-en-Amérique

Le Maroc mise sur le digital pour promouvoir son huile d’olive en Amérique

Cette campagne de communication digitale vise à augmenter la visibilité de l’huile d’olive marocaine. MOROCCO …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *