Accueil / Actualités / Actu Maroc / La Covid-19 et la sécheresse réduisent la commercialisation des produits agricoles
La Covid-19 et la sécheresse réduisent la commercialisation des produits agricoles

La Covid-19 et la sécheresse réduisent la commercialisation des produits agricoles

La Covid-19 et la sécheresse réduisent la commercialisation des produits agricoles à Casablanca.

Les quantités de produits agricoles reçues sur le marché de gros de légumes et fruits à Casablanca ont diminué au cours de la période entre juin et octobre, de 5 à 10 pour cent, en raison de facteurs économiques et climatiques, selon les affirmations des responsables et commerçants travaillant sur l’installation.

La région de Casablanca-Settat a, selon Hespress, observé une nette baisse des ventes d’un groupe de produits agricoles entrant dans la catégorie des aliments complémentaires, en raison de l’impact du pouvoir d’achat d’un large segment de citoyens, des conséquences négatives directes de la pandémie du nouveau coronavirus sur le tissu économique national.

Lire aussi : Le Maroc vend 419.190 tonnes de fruits et légumes à l’Espagne

De même, la sécheresse et le retrait des réserves d’eau dans les zones agricoles ont fortement affecté les quantités de légumes et de fruits qui arrivent chaque semaine dans le local. Celui-ci approvisionne la région de Casablanca-Settat et un ensemble de régions du Maroc en leurs besoins alimentaires.

Dans une déclaration, le porte-parole a ajouté: «Les responsables du marché de gros des légumes et des fruits ont enregistré une baisse de la commercialisation des fruits de grenade et de nombreux autres produits, en raison de leur prix relativement élevé.

Le même porte-parole a ajouté: “En général, les quantités commercialisées de légumes et de fruits ont diminué en raison d’un ensemble de facteurs, dont les plus importants sont les effets du manque d’eau agricole et la baisse du pouvoir d’achat due aux effets du coronavirus sur les revenus des citoyens.”

Regardez aussi

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être d’une aide précieuse pour le secteur biologique au Maroc. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *