Accueil / Actualités / Actu internationales / La Covid-19 a profité aux rendements de blé dans plusieurs pays
La Covid-19 a profité aux rendements de blé dans plusieurs pays
La Covid-19 a profité aux rendements de blé dans plusieurs pays.

La Covid-19 a profité aux rendements de blé dans plusieurs pays

La Covid-19 a profité aux rendements de blé grâce à l’épuration de l’air.

Les rendements mondiaux du blé cette année auraient pu augmenter de 2 à 8% grâce à un air plus pur. Cela a été démontré par une étude réalisée par le Centre de recherche de la Commission européenne (CCR).

Au cours des mois de mars, avril et mai derniers, les données satellitaires ont révélé, selon Agrodiario, de fortes baisses de dioxyde d’azote (NO2) dans l’atmosphère, puisque les confinements et les restrictions par la Covid-19, ont généré d’importantes baisses dans les transports, l’industrie, etc. Les gouttes de NO2 étaient de 10 à 30% dans les régions polluées d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie. Le NO2 est à l’origine de la formation d’ozone troposphérique (à basse altitude) qui est un polluant.

Lire aussi : Le Maroc augmente ses achats de céréales de 49,8%

Ainsi, les plus fortes augmentations des rendements du blé seraient observées en Chine et en Corée du Sud. En Europe, ces augmentations pourraient être comprises entre 2 et 3% dans les pays du nord de l’UE et jusqu’à 7% dans ceux du sud.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *