Accueil / Actualités / Actu internationales / Le coronavirus provoque une hausse du prix des denrées alimentaires au Maroc
coronavirus-hausse-prix-denrées-alimentaires-Maroc
Le coronavirus provoque une hausse du prix des denrées alimentaires au Maroc

Le coronavirus provoque une hausse du prix des denrées alimentaires au Maroc

Le coronavirus provoque une hausse du prix des denrées alimentaires au Maroc.

Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique Moulay Hafid Elalamy a fait part d’une légère augmentation dans le prix de certaines denrées alimentaires au Maroc.

Lors d’une présentation de la réunion du cabinet jeudi à Rabat, Hafid Elalamy a déclaré “qu’une légère augmentation a été enregistrée dans le prix de certains produits alimentaires ainsi qu’une augmentation importante du prix des produits d’hygiène”, a déclaré le porte-parole du gouvernement Hassan Abayba.

Cependant, les chaînes d’approvisionnement industrielles ne s’attendent pas à des perturbations à grande échelle, à court terme. En effet, ces dernières disposent de moyens alternatifs, a assuré Elalamy.

Pour faire face à cette situation, le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique a pris une série de mesures; et ce, notamment la mise en place d’un comité de suivi. Celui-ci se réunira tous les 2 jours pour décider des mesures nécessaires, a-t-il rappelé.

Lire aussi: Mauvaise campagne agricole à cause de la sécheresse au Maroc ?

De plus, il y a des mécanismes de surveillance et de suivi quotidiens pour trouver et proposer des solutions, en partenariat avec les Fédérations, pour compenser tout impact du nouveau coronavirus (COVID-19) sur les chaînes d’approvisionnement.

Le ministère garantit également des stocks de produits essentiels non périssables pour répondre à la demande croissante au niveau national.

Il rassure également les citoyens sur la situation de l’offre nationale qui ne devrait susciter aucune inquiétude. Des mesures ont vu le jour pour sensibiliser les commerçants à leurs responsabilités dans cette situation.

Le ministère a finalement reporté tous les événements qu’il prévoyait d’organiser, a déclaré Hafid Elalamy.

Regardez aussi

Fès-Meknès : 16,3 MDH pour le développement de l'AgriTech

Fès-Meknès : 16,3 MDH pour le développement de l’AgriTech

La région de Fès-Meknès bénéficiera d’un financement de 16,3 MDH pour l’AgriTech. L’Agence Française de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *