Accueil / Actualités / Actu internationales / Contrôle phytosanitaire : l’UE sillonne les régions du Maroc pour évaluer les produits
Contrôle phytosanitaire : l'UE sillonne les régions du Maroc pour évaluer les produits
Contrôle phytosanitaire : l'UE sillonne les régions du Maroc pour évaluer les produits

Contrôle phytosanitaire : l’UE sillonne les régions du Maroc pour évaluer les produits

Contrôle phytosanitaire : l’UE sillonne les régions du Maroc dans le cadre de l’évaluation du système national des végétaux

Dans le cadre de l’évaluation du système national de contrôle phytosanitaire des végétaux et produits végétaux, l’Union Européenne a débuté via une délégation à passer à la loupe tous les primeurs et agrumes qui feront l’objet d’exportation.

Entamé ce 15 Janvier, cette tournée s’étalera jusqu’au 19 Janvier dans la région de Souss-Massa. En effet, le choix de cette dernière n’est pas fortuite. Souss-Massa assure plus de 84% de la production et 65% des exportations de fruits et légumes au niveau national. Selon Les Inspirations Eco, l’équipe de l’UE visitera des stations de conditionnement et vergers à Taroudant. Continuellement, elle auditera les sites de production relevant d’Agadir, Ait Melloul et Chtouka-Ait Baha. De même, la délégation envisage une réunion au niveau des services de la protection des végétaux, à Ait Melloul.

Lire aussi : La menthe : toujours dans le collimateur de l’ONSSA.

En plus de cela, les auditeurs soumettront à la vérification les dossiers relatifs à la production agricole et, notamment, la tenue et la mise à jour des dossiers de traçabilité et de traitement. A cela, s’ajoutent des opérations de suivi des notifications d’interception des ravageurs. Dès lors, la délégation de l’UE inspectera le processus de surveillance et de gestion phytosanitaire des maladies et ravageurs. Elle contrôlera également les méthodes d’encadrement technique et les opérations d’hygiène et la qualification de la main-d’œuvre.

Pour rappel, l’adoption, le 28 avril 2017, de la directive révisée n°2000/29/CE ayant instauré l’obligation de délivrer les certificats phytosanitaires, le contrôle se fait aux points d’entrée de l’UE, notamment à travers un contrôle documentaire. On apprend également que, pour une meilleure adaptation aux nouvelles mesures, la commission européenne et l’ONSSA ont travaillé avec les professionnels du secteur agricole marocain pour l’assimilation des nouvelles conditions d’importation.

Regardez aussi

Fruit Logistica 2020, le salon international des fruits et légumes à l'horizon

Fruit Logistica 2020 délivre ses récompenses

Fruit Logistica délivre ses récompenses pour déterminer la meilleure innovation. 2 jours pour voter pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *