Accueil / Actualités / Actu internationales / La consommation alimentaire locale est désormais plus pertinente que jamais
La consommation alimentaire locale est désormais plus pertinente que jamais
La consommation alimentaire locale est désormais plus pertinente que jamais.

La consommation alimentaire locale est désormais plus pertinente que jamais

Les populations consomment de plus en plus local pour soutenir les producteurs et entreprises nationaux.

Un changement notable causé par la pandémie du Covid-19 est la prise de conscience croissante de la société par rapport à la consommation alimentaire. La fermeture des frontières et les perturbations au niveau de la logistique ont obligé les gens à se tourner vers les produits locaux et non vers ceux importés, afin de soutenir les producteurs et entreprises nationaux.

Au Maroc, la crise du coronavirus a mis à jour la souveraineté alimentaire due à une agriculture qui repose sur de solides bases. Que ce soit pour les produits frais (fruits et légumes), les viandes ou les denrées industrielles, essentiellement de première nécessité, les marchés sont restés approvisionnés sans aucune interruption.

Toutefois, là où le bât blesse est que même si la majorité des Marocains consomme local, il y a une certaine méfiance vis à vis des produits locaux. Selon Adil Lamnini, président de l’Association Professionnelle des Marques Marocaines, «La perception négative des produits Made in Morocco vient de plusieurs idées reçues, par exemple : la marchandise premium est destinée à l’export avec des prix bas alors que le deuxième choix serait réservé au marché local avec des prix élevés».

«Il y a aussi l’idée que les contrôles réglementaires en matière de qualité et de conformité sont beaucoup plus laxistes quand il s’agit de marchandises destinées au marché local qu’à l’export. Il est donc temps de travailler sur cette perception négative et très souvent injustifiée», affirme-t-il à Aujourd’hui Le Maroc.

Pour y parvenir, il est nécessaire de mettre en place une communication claire, structurée et régulière.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *