Accueil / Technique / Dossier / Aperçu du marché mondial de l’avocat
Aperçu marché mondial avocats
Aperçu du marché mondial de l'avocat.

Aperçu du marché mondial de l’avocat

La demande en avocats est en forte hausse dans plusieurs pays du monde.

Ces dernières semaines, le prix des avocats sur le marché mondial a augmenté en raison d’un approvisionnement réduit et d’une pénurie des fruits de grandes tailles. Pour l’instant, le Mexique et le Chili dominent le marché, mais leurs volumes sont en baisse. En Europe, il migre déjà vers des productions en Israël, en Espagne et dans d’autres pays méditerranéens, où la saison bat son plein. De nombreux commerçants s’attendent à ce que les prix restent élevés.

Espagne: les perspectives pour janvier et février sont favorables

Cette année, la récolte d’avocat devrait être inférieure de 10% à Malaga, principale zone de production de ce fruit subtropical en Espagne, même si cela pourrait être compensé par l’entrée en production de nouvelles plantations à Grenade, Cadix, Valence, Huelva et au Portugal. La saison des avocats espagnols a débuté en octobre avec la variété Bacon, qui a réalisé de bonnes ventes dans les premières semaines. Fin octobre, les ventes ont baissé d’environ 30 à 40%, compte tenu de l’incertitude croissante provoquée par l’expansion de la pandémie de Covid-19 et le resserrement des mesures d’endiguement dans de nombreux pays et régions.

Après la pire saison de Noël des 10 dernières années, les ventes commencent à se redresser et l’intérêt des détaillants augmente en Europe. Les prix à l’origine en Espagne ont considérablement augmenté du fait de la spéculation. Les prix sont de l’ordre de 3 à 3,50 € le kilo d’origine, ce qui a entraîné une stagnation de la demande en ce produit agricole.

Lire aussi : Avocats : des opportunités pour le Maroc sur le marché européen

Maintenant, les détaillants européens commencent à acheter plus en Espagne; cependant, il reste des fruits de nombreuses origines, comme la Colombie, le Mexique, Israël et le Chili, ce qui crée de la confusion sur les marchés. 

Selon un importateur, producteur et négociant espagnol, la saison chilienne touche à sa fin, l’offre d’avocats colombiens est un peu plus limitée et la qualité des avocats mexicains est légèrement inférieure; par conséquent, les avocats espagnols ont de meilleures options et auront une niche intéressante sur le marché jusqu’en mars. En termes de chiffre d’affaires, les perspectives pour janvier et février sont bonnes.

Lire aussi : Avocats : des opportunités pour le Maroc sur le marché européen

L’industrie hôtelière est toujours fermée dans de nombreux pays et cela affecte les ventes de ce fruit, mais on s’attend généralement à une bonne demande, à condition qu’il n’y ait pas trop de spéculation. Il y aura plus de compétition à partir de mars alors que le Pérou et le Kenya entament leur saison. Le Pérou s’attend à une production supplémentaire de 20 à 30% cette année.

Mexique: plus de volumes pour l’Europe

La production se déroule bien, mais en raison de la baisse de la demande causée par les fermetures de restaurants, il y a une offre excédentaire sur le marché. L’État du Michoacán exporte généralement presque tous ses avocats aux États-Unis, mais au cours du dernier mois, une partie de ses volumes a dû être expédiée vers l’UE en raison du manque de demande aux États-Unis. L’État de Jalisco ne peut pas exporter vers les États-Unis, de sorte que l’UE est déjà un marché régulier pour ses avocats, bien que du fait que les fruits du Michoacán arrivent également, l’offre du marché est très élevée.

Les prix de l’avocat mexicain ont considérablement baissé. Ce sont environ 50% de moins que l’an dernier. Jalisco travaille pour accéder au marché américain, ce qui offrirait de nombreuses nouvelles opportunités à ses producteurs et agriculteurs.

Chili: les exportations chiliennes d’avocat se sont contractées en 2020

Bien que les exportations aient augmenté en 2019, entre janvier et septembre 2020, les exportations ont diminué de 46,1% en volume et de 43,3% en valeur par rapport à la même période de l’année précédente.

Lire aussi : Avocat : un investissement agricole prometteur ?

Au Chili, de nombreuses variétés d’avocats sont plantées, principalement destinées au marché intérieur, mais l’avocat Hass représente 90% de la superficie cultivée. La consommation intérieure représente environ 30% de la production d’avocat chilien.

Pays-Bas: des prix élevés et stables pour les avocats

Aux Pays-Bas, les ventes d’avocats pendant la période de Noël ont été bonnes, avec des prix élevés et stables. Les importateurs s’attendent à ce que cette situation se poursuive dans les semaines à venir. La Colombie a fourni moins d’avocats Hass, donc leurs prix sont plus élevés que ceux des avocats Hass espagnols, traditionnellement plus chers. En ce qui concerne les avocats à peau verte, le principal fournisseur est Israël avec leur Pinkerton. La situation sur ce marché est marquée par une pénurie de grandes tailles, dont les prix sont également à un niveau élevé.

Allemagne: situation compliquée sur le marché de l’avocat

En raison de l’évolution actuelle du marché et de l’extension du confinement, la situation sur le marché de l’avocat est extrêmement difficile. En raison de la fermeture de restaurants, le volume des achats dans le commerce de gros a été réduit et il y a encore un manque de capacité de fret aérien.

Les volumes sont stables dans tous les domaines, avec peu d’excès. Les prix de gros varient de 10 € à 12 € par colis. «En raison du supplément actuel pour le transport aérien et de l’approvisionnement saisonnier en fruits tropicaux européens, les agrumes et les grenades sont actuellement plus susceptibles d’être achetés que les ananas et les avocats. Nous voyons cela clairement reflété dans la situation du marché », explique un grossiste.

France: différentes origines du marché

Sur le marché français, l’offre du Mexique, du Chili et de la Colombie s’épuise et les premiers avocats arrivent d’Israël, d’Espagne et d’autres pays méditerranéens. Cependant, la récolte a été limitée par le froid et la pluie. Les prix ont légèrement augmenté, mais la demande est actuellement stable.

Afrique du Sud: récolte des premiers avocats à partir du mois prochain

En janvier, il y a pénurie d’avocats sur le marché intérieur. Les prix sont d’environ 32 ZAR (1,70 euros) le kilo.

En Afrique du Sud, les premiers avocats seront récoltés le mois prochain dans les régions les plus septentrionales, comme Levubu, dans la province du Limpopo. Les conditions météorologiques pour l’instant sont bonnes. Beaucoup de pluie est tombée, donc les réservoirs sont pleins. Il est encore trop tôt pour estimer le déroulement de la prochaine saison, mais les perspectives sont qu’il y aura plus d’avocats sur le marché à mesure que davantage d’arbres ont été plantés. Le PDG de la South African Subtropical Growers Association rapporte que la nouaison des avocats n’est pas aussi bonne que prévu.

États-Unis: le prix des avocats augmente

Après une baisse significative, le prix des avocats augmente et pourrait continuer de le faire. À l’heure actuelle, le Mexique est le seul fournisseur d’avocats, le Pérou, le Chili et la Californie ayant déjà terminé leurs campagnes. La Californie prévoit de reprendre son approvisionnement en avril. «Au Mexique, la récolte est déjà en cours dans les zones d’altitude plus élevée», déclare un importateur de Caroline du Nord. «La production actuelle remonte à moins de deux semaines. Dans certaines zones, le nombre de permis de récolte par jour, par commune, a été limité de 180 à 120. Il s’agit d’améliorer les prix ». En réduisant l’offre, le prix des avocats mexicains est passé de 19 $ par boîte de 48 tailles à 26 $ par boîte. Les prix devraient continuer d’augmenter en janvier et février.

Il y a plus de facteurs derrière cela. Des gelées ont frappé le Mexique au début de 2021 et des milliers d’hectares auraient pu être touchés. Cela pourrait également avoir des conséquences sur la récolte de l’année prochaine. Les producteurs mexicains craignent également que les gelées ne se poursuivent en janvier. Dans tous les cas, ils veulent continuer à collectionner, car les arbres fleurissent déjà. Avec les avocats mûrs et prêts à être cueillis encore sur l’arbre, cela pourrait entraîner une réduction des tailles. Cette année, le volume d’avocats devrait augmenter de 71.000 tonnes.

Chine: plus d’origines autorisées sur le marché chinois

L’année dernière, la Chine a ouvert son marché aux avocats de plus de pays et la gamme de variétés est également de plus en plus diversifiée.

Le Chili et le Mexique dominent actuellement le marché, bien que la saison chilienne touche à sa fin et que l’accent soit mis sur les cerises. La qualité des fruits mexicains varie, donc des prix très différents sont payés pour cela. Les importations mexicaines font face à des défis logistiques. Les expéditions n’arrivent pas à temps, de sorte que les produits actuellement disponibles sur le marché proviennent de réserves précédemment stockées.

Au cours de la dernière année, la République dominicaine et la Colombie ont également exporté vers la Chine. La Colombie est un fournisseur particulièrement apprécié des importateurs chinois et certaines entreprises ont augmenté leurs achats. Cependant, il y a toujours des problèmes avec l’importation en raison du coronavirus. Les avocats californiens ont également le potentiel d’entrer sur le marché chinois.

Certaines entreprises chinoises d’avocats commencent à cultiver le fruit dans la province du Yunnan et à investir dans des centres locaux de maturation d’avocat. Les entreprises chinoises s’attendent à ce que le marché se redresse et que la demande des consommateurs augmente après la saison des cerises car l’avocat est considéré comme un super fruit et en raison du coronavirus, de nombreuses personnes en Chine veulent manger plus sainement.

Australie: une récolte moindre offre des opportunités à la Nouvelle-Zélande et au Chili

L’Australie est déjà entrée dans la saison estivale et, comme prévu, l’offre a été réduite. La majeure partie de la production nationale à cette période de l’année provient de l’Australie occidentale, avec quelques petits volumes du centre de la Nouvelle-Galles du Sud et du Tristate (Victoria, Australie du Sud et le reste de la Nouvelle-Galles du Sud).

Pendant la saison de Noël, la Nouvelle-Zélande était le plus grand fournisseur de l’Australie et, pour la première fois, de petites quantités arrivaient également du Chili. L’opportunité pour la Nouvelle-Zélande d’augmenter son approvisionnement et l’arrivée des premières expéditions chiliennes ont été possibles grâce à une réduction de la récolte en Australie occidentale, où plusieurs fronts froids et tempêtes ont affecté la production.

L’association industrielle Avocados Australia affirme que cette situation exceptionnelle se limitera probablement à la saison 2020/21 à mesure que de nouvelles plantations entreront en production. L’Australie prévoit que sa production atteindra 115 000 tonnes en 2025, ce qui devrait suffire à répondre à la demande intérieure du pays. Le marché intérieur est principalement approvisionné par les avocats Hass, bien qu’un petit nombre de vergers du nord du Queensland se préparent à une récolte précoce de Shepard.

Regardez aussi

Olivier: Les besoins en eau d’irrigation

Valoriser les sous-produits de l’olive en compost

Valoriser les sous-produits de l’olive (margines et grignons) en compost. Les sous-produits liés à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *