Accueil / Actualités / Actu internationales / Amandes : L’effondrement des prix mondiaux inquiète les producteurs
Amandes-L-effondrement-des-prix-mondiaux-inquiète-les-producteurs
Amandes : L'effondrement des prix mondiaux inquiète les producteurs.

Amandes : L’effondrement des prix mondiaux inquiète les producteurs

Une surproduction pourrait faire baisser les prix mondiaux des amandes.

La crise de coronavirus a fait chuter de manière drastique les prix des amandes alors que de nombreux pays prévoient des récoltes records. Cette surproduction entrainerait aussi de nouvelles baisses des prix, ce qui préoccupe au plus haut point, les producteurs de noix.

La production d’amandes est en croissance active dans de nombreux autres pays dont le Maroc. Les États-Unis et l’Espagne quant à eux, tablent sur des productions records de ce produit agricole, qui provoqueraient un effondrement des prix mondiaux, fait savoir Eastfruit.

Lire aussi : Amandes : Le Maroc se démarque avec une production de 120.075 tonnes

En même temps, la crise de coronavirus (Covid-19), ainsi que la perte massive de sources de revenus traditionnelles des populations, ne stimulent en aucun cas la demande d’amandes. En effet, cette noix n’appartient pas à la catégorie des produits agricoles et alimentaires bon marché. De plus, une grande partie des noix est consommée via la chaîne HoReCa (hôtellerie, restauration et cafés), qui a pratiquement cessé d’exister pendant plusieurs mois en 2020. En conséquence, cela a déjà commencé à avoir un impact négatif sur les prix mondiaux.

Par exemple, sur le marché de Reus, principalement dans la région de production de cette noix en Espagne, le prix des amandes est déjà passé de 5,30 € le kilogramme en janvier de l’année dernière à 3,40 € le kilogramme la deuxième semaine de juin 2020.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *