Accueil / Actualités / Actu internationales / Sahara marocain: Bruxelles met fin à la controverse sur les produits agricoles
Sahara marocain: Bruxelles met fin à la controverse sur les produits agricoles
Des barquettes de fruits et légumes du Maroc

Sahara marocain: Bruxelles met fin à la controverse sur les produits agricoles

Sahara marocain: Bruxelles met fin à la controverse sur les produits agricoles

La Commission européenne a mis fin mardi à la controverse que certains ont tenté d’alimenter sur la conformité du contrôle des produits agricoles notamment des fruits et légumes du Sahara marocain avec les normes de commercialisation de l’UE.

En réponse à une question d’un député européen sur le contrôle de conformité des produits agricoles du Sahara marocain, le commissaire européen à l’Agriculture Janusz Wojciechowski a expliqué que les autorités marocaines sont responsables de ce contrôle. Ainsi, elles sont les seuls interlocuteurs de l’Union européenne.

Par ailleurs, Wojciechowski a précisé que, conformément à l’article 15.4 du règlement n° 543/2011, le Maroc est l’un des pays tiers où la Commission européenne approuve les contrôles de conformité. Les autorités marocaines sont chargées de vérifier le respect des normes de commercialisation des fruits et légumes frais sous leur contrôle.

Ces autorités sont responsables des contacts avec l’Union européenne, a expliqué le commissaire. Le Maroc et l’Union européenne avaient renouvelé en 2018 leur accord agricole, qui inclut explicitement des produits des provinces du sud du Royaume.

En plus de cela, les deux partenaires ont également renouvelé l’accord de pêche. Celui-ci couvre toutes les eaux territoriales marocaines qui s’étendent du nord au sud du Royaume.

Regardez aussi

Maroc raisons approvisionnement régulier produits agricoles

Maroc : les raisons de l’approvisionnement régulier en produits agricoles

Comment le Maroc a réussi un approvisionnement régulier et suffisant en produits agricoles ? Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *