Accueil / Actualités / Actu internationales / Révision des normes phytosanitaires pour l’exportation vers l’UE
image_not_found

Révision des normes phytosanitaires pour l’exportation vers l’UE

Du changement dans les normes phytosanitaires pour l’exportation vers l’UE.

L’Union Européenne vient d’annoncer du changement concernant les normes phytosanitaires des produits d’origine végétale exportés vers les pays membres.

Les normes phytosanitaires européennes des produits agricoles (végétaux) importés depuis des pays tiers, comme le Maroc, ont subi quelques changements. Pour sensibiliser les agriculteurs marocains à ces changements, une formation a été organisée à Casablanca et à Agadir.

Dans un communiqué, la Délégation de l’Union Européenne à Rabat précise les nouvelles normes auxquelles devront se plier les exportateurs dès le 1er janvier 2018.

En premier lieu, on trouve l’obligation de munir les tomates importées au sein de l’UE, quelle que soit leur pays d’origine, de certificats phytosanitaires issus des autorités compétentes. De ce fait, dès le 1er janvier, les tomates seront soumises à un contrôle phytosanitaire aux points d’entrée de l’UE. Le contrôle des documents qui permet de valider la conformité des certificats phytosanitaires, sera effectué dans 100% des cas.

De plus, les tomates seront soumises à un contrôle physique permettant de vérifier les aspects de santé végétale. Ce contrôle sera exercé sur seulement 5% des marchandises en provenance du Maroc car la situation sanitaire du Royaume a été jugée « satisfaisante ». En effet, le Maroc figure sur la liste des pays bénéficiant de contrôles allégés à l’exportation de tomates vers l’UE.

L’autre changement parmi la réglementation phytosanitaire concerne le renforcement des mesures de protection contre l’introduction dans l’UE d’organismes nuisibles aux végétaux ou aux produits végétaux et contre leur propagation au sein de l’UE.

Regardez aussi

Alzheimer : les carottes et les tomates aideraient à lutter contre la maladie

Alzheimer : les carottes et les tomates aideraient à lutter contre la maladie

Les carottes et les tomates peuvent aider à inverser les symptômes de la maladie d’Alzheimer. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *