Accueil / Actualités / Actu internationales / Covid-19 : L’Organisation arabe du développement agricole propose des mesures pour garantir la sécurité alimentaire
Covid-19-L-Organisation-arabe-du-développement-agricole-propose-des-mesures-pour-garantir-la-sécurité-alimentaire
Covid-19 : L'Organisation arabe du développement agricole propose des mesures pour garantir la sécurité alimentaire

Covid-19 : L’Organisation arabe du développement agricole propose des mesures pour garantir la sécurité alimentaire

Ces mesures devraient lutter contre l’insécurité alimentaire et l’augmentation du taux de chômage et de la précarité dans la région arabe.

L’Organisation arabe pour le développement agricole (OADA) appelle les décideurs arabes à prendre des mesures d’urgence et d’autres à moyen terme afin de prévenir la crise alimentaire et de soutenir les secteurs concernés et garants de la sécurité alimentaire, notamment l’agriculture et l’agroalimentaire, du fait de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Comme mesures d’urgence, la garantie et le contrôle régulier des stocks alimentaires, la promotion du commerce inter-arabe desdits produits, surtout durant cette période, en misant sur la facilitation des procédures relatives à l’import-export. Elle suggère même l’exemption – sinon le retardement – des taxes douanières sur les produits alimentaires dans le cadre des échanges arabes, et ce, afin de garantir la nourriture pour tous et, surtout, au profit des classes vulnérables.

S’agissant des mesures à moyen terme, l’Organisation rappelle la déstabilisation qu’avait connu le secteur agricole à l’échelle arabe en 2008 et le recours réfléchi de l’Organisation à l’instauration du Programme d’urgence pour la sécurité alimentaire arabe.

De même, l’OADA invite à ressusciter le programme arabe pour la nutrition s’avère être une nécessité afin de protéger les populations arabes pendant les catastrophes naturelles, comme c’est le cas pour le Covid-19. Parallèlement, l’amélioration du climat de l’investissement dans le domaine agricole aurait pour finalité de booster ce secteur boudé par les jeunes et de tirer profit de ses retombées salutaires et sur l’économie et sur la population.

Promouvoir l’investissement agricole exige, par ailleurs, l’instauration de mécanismes de financement et d’appui aux petits agriculteurs; surtout qu’ils représentent la majorité écrasante des actifs dans ce domaine plus que stratégique. Promouvoir les échanges bilatéraux et plurilatéraux entre les pays arabes en matière de produits agricoles et agroalimentaires s’impose en vue de réduire la dépendance des pays arabes aux marchés occidentaux, qui pourraient faillir surtout dans des situations de crise.

Regardez aussi

L-ONU-crie-au-scandale-sur-les-conditions-des-saisonnières-marocaines-en-Espagne

L’ONU crie au scandale sur les conditions des saisonnières marocaines en Espagne

L’ONU crie au scandale sur les conditions des saisonnières marocaines pour la cueillette des fraises …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *