Accueil / Actualités / Actu internationales / Myrtilles : une concurrence féroce est en vue sur les marchés d’exportation
Myrtilles concurrence féroce est en vue sur les marchés exportation
Myrtilles : une concurrence féroce est en vue sur les marchés d'exportation.

Myrtilles : une concurrence féroce est en vue sur les marchés d’exportation

Une concurrence féroce est en vue sur les marchés d’exportation des myrtilles.

La culture des myrtilles s’est développée de manière exceptionnelle, en raison de la forte demande. Les exportations ont connu une hausse fulgurante, faisant de la myrtille, l’un des produits qui cartonne le plus à l’export, après les avocats. Bien entendu cette forte croissance a incité les entreprises de plusieurs pays à investir dans cette culture, ce qui, selon les experts, va engendrer une concurrence très rude sur les marchés d’exportation des baies.

Lors d’un webinaire sur l’industrie des baies, des experts ont discuté des exportations lors de cette campagne agricole et d’exportation. Et selon eux, celle-ci s’annonce très rude, en raison de l’offre abondante qui se profile.

« Très probablement, les acteurs de l’industrie des baies devront faire face à une saison assez difficile en 2021 », rapporte Agrotimes, soulignant au passage qu’il faudra s’attendre à « une véritable guerre pour les marchés d’exportation ». En effet, les experts font état d’une potentielle guerre des prix, aussi bien du côté de la Pologne que de la Serbie, ces deux pays étant des exportateurs européens actifs en ces produits agricoles.

Lire aussi : Export : les fruits et légumes qui connaissent une croissance fulgurante

Parallèlement, la production de myrtilles augmente en Afrique subsaharienne, tandis qu’en Afrique du Nord, le Maroc constitue un acteur clé dans les exportations de baies (fruits rouges) vers les pays européens. Jusqu’à l’année dernière, le Royaume était le premier fournisseur de la Russie en myrtilles et se classait en 2019 en tant que 4ème fournisseur de l’Allemagne en cette baie.

Néanmoins, les principaux pays exportateurs de myrtilles demeurent le Pérou, les États-Unis, le Canada, le Chili, le Mexique et l’Espagne entre autres.

Pour rappel, en 2019, les exportations mondiales de cette baie se sont élevées à plus de 8,101 milliards de dollars. Les États-Unis étaient la principale destination, avec une part de 25,5% (2,069 milliards de dollars), suivis par les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Regardez aussi

Olives: vers la création d'un catalogue mondial des variétés commerciales authentiques

Olives: vers la création d’un catalogue mondial des variétés commerciales authentiques

Un catalogue mondial des variétés d’olives commerciales authentiques verra le jour. Le Conseil oléicole international …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *